Eagles of Death Metal : trois mois après les attentats, le groupe joue à l'Olympia

Le groupe de rock fera son retour sur la scène française mardi 16 février, trois mois après les attentats du 13 novembre.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

Le chanteur du groupe de rock, qui jouait au Bataclan quand les terroristes ont fait irruption dans la salle, a pris la parole lors d'un déplacement à Stockholm (Suède). Il sera sur scène à Paris cette semaine. 

Traumatisé

La gorge serrée, le chanteur des Eagles of Death Metal est revenu sur l'instant où les terroristes sont entrés dans le Bataclan. "J'ai ouvert la porte qui donne sur un couloir et quand je suis entré, il y avait un type avec une arme. Il ne m'a pas vu, mais la porte s'est refermée derrière moi. J'ai essayé de m'enfuir très discrètement, mais il m'a repéré. Là, je pensais que j'étais mort. J'attendais juste qu'il me tire dessus, mais au moment où il a sorti son fusil, la crosse a heurté l'encadrement de la porte. Dieu merci. Je me suis enfui", raconte Jesse Hughes. Aucun membre du groupe n'a été blessé ce 13 novembre, mais tous sont traumatisés trois mois après. "J'essaie vraiment de laisser tout ça derrière moi", explique le chanteur. Le groupe vient de relancer sa tournée en Europe. Mardi, il jouera à l'Olympia, à Paris.

Le JT
Les autres sujets du JT
Jesse Hughes, le leader du groupe Eagles of Death Metal, le 13 février 2016 à Stockholm. 
Jesse Hughes, le leader du groupe Eagles of Death Metal, le 13 février 2016 à Stockholm.  (GUSTAV MAARTENSSON / AFP)