Attentat déjoué : quatre hommes en garde à vue

En direct de Levallois-Perret, au siège de la DGSI, Johanna Ghiglia fait le point sur leur garde à vue.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le gouvernement a annoncé hier soir, mercredi 15 juillet, le placement en garde à vue de quatre personnes soupçonnées de vouloir commettre des attentats terroristes contre des sites militaires. Ils sont depuis lundi entendus dans les locaux de la DGSI. "Ce sont quatre individus âgés de 16 à 23 ans qui ont été arrêtés et l'un d'eux est un ancien militaire de la marine nationale", rapporte Johanna Ghiglia.

L'attentat était prévu pour 2016

Ces hommes préparaient un attentat pour janvier 2016. "Ils avaient l'intention de filmer la décapitation d'un militaire", poursuit la journaliste de France 2. Un mode opératoire qui rappelle fortement celui du groupe Etat islamique. "Le principal instigateur de cet attentat déjoué a été repéré pour son activisme sur les réseaux sociaux", souligne Johanna Gighlia en direct du siège de la DGSI.

Une enquête préliminaire a été ouverte pour association de malfaiteurs, en vue de préparer un acte de terrorisme.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le siège de la DGSI, à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine).
Le siège de la DGSI, à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine). (GOOGLE STREET VIEW)