Attentat déjoué : de la "documentation" saisie lors des perquisitions

Trois des quatre hommes soupçonnés d'avoir fomenté une attaque contre un site militaire sont toujours en garde à vue.

Voir la vidéo
France 3
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Clément Weill-Raynal est en direct devant le siège de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) à Levallois-Perret, où sont toujours en garde à vue trois des quatre jeunes hommes interpellés lundi 13 juillet.

Ils sont soupçonnés d'avoir fomenté un attentat contre un site militaire. Une attaque présumée et déjouée, comme l'a déclaré le président François Hollande ce mercredi 15 juillet.

De la "documentation" compromettante retrouvée

Selon les informations de France 3, de la "documentation" compromettante aurait été retrouvée lors des perquisitions. Les policiers ont jusqu'à ce dimanche 19 juillet pour en savoir plus sur "le degré de préparation" du projet.

Les malfaiteurs présumés ont d'ores et déjà avoué avoir projeté un attentat pour "décembre ou janvier" de cette année. Le plus jeune d'entre eux, âgé de 16 ans, a été libéré.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les quatre individus arrêtés projetaient des actions contre des installations militaires.
Les quatre individus arrêtés projetaient des actions contre des installations militaires. (MARIUS BECKER / DPA / AFP)