VIDEO. Les premières minutes émouvantes du concert des Eagles of Death Metal à l'Olympia

Le groupe californien était de retour à Paris, mardi soir, pour rendre hommage aux victimes du Bataclan.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

Trois mois et trois jours plus tard, ils ont enfin pu "terminer" leur concert parisien. Les Eagles of Death Metal ont donné un concert, mardi 16 février, sur la scène de l'Olympia, en présence de centaines de rescapés de l'attaque du Bataclan. L'arrivée du groupe au début du spectacle a été accompagnée par l'air de Il est cinq heures, Paris s'éveille, de Jacques Dutronc, clin d'œil de la résistance de la capitale française aux attaques du 13 novembre.

Visiblement ému en faisant son entrée, peu après 21 heures, le chanteur Jesse Hughes n'a pas dit un mot. Il a préféré saluer le public pendant deux longues minutes, dans une ambiance de fête, avant d'entamer la première chanson de la soirée, I only want you. Dans le public, certains étaient venus en béquilles.

"Un instant pour nous souvenir"

Au milieu de ce premier titre, les rockers californiens se sont arrêtés de jouer. "Prenons un instant pour nous souvenir, puis on recommencera à jouer", a dit le batteur Josh Homme. Moins d'une minute après, la chanson a repris.

"Je vous aime enfoirés, vous n'avez pas idée à quel point", a lancé Jesse Hughes à la foule, après quelques morceaux. Comme à son habitude, le leader du groupe portait ses lunettes aux verres roses, le t-shirt noir du groupe et des bretelles rouges.

Le chanteur des Eagles of Death Metal, le 16 février 2016, sur la scène de l'Olympia, à Paris.
Le chanteur des Eagles of Death Metal, le 16 février 2016, sur la scène de l'Olympia, à Paris. (JOEL SAGET / AFP)