Attentats de Paris : le bar La Belle Equipe a rouvert ses portes

Vingt personnes sont mortes, le 13 novembre, à la terrasse de ce bar-restaurant du 11e arrondissement de Paris. 

Des passants s'arrêtent devant le café "La Belle Equipe", frappé par les attentats, le 18 novembre 2015. 
Des passants s'arrêtent devant le café "La Belle Equipe", frappé par les attentats, le 18 novembre 2015.  (BERTRAND GUAY / AFP)
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

C'était le dernier bar frappé lors des attentats du 13 novembre à être encore fermé. La Belle Equipe, où 20 personnes ont été tuées, a rouvert ses portes, lundi 21 mars, après d'importants travaux. Une quinzaine de clients et d'équipes de journalistes étaient présents pour l'occasion.

Les clients, des habitués pour la plupart, ont peu à peu pénétré dans le bar-restaurant à la lumière tamisée et aux murs en briques apparentes.

Certains se sont étreints, d'autres ont demandé "une table pour trois", comme un jour normal. Les gérants n'ont pas souhaité s'exprimer. "On est content de rouvrir, c'est tout", a simplement déclaré une serveuse, sans en dire plus.

"C'est le printemps !"

L'établissement a annoncé sa réouverture, le matin même, sur sa page Facebook. "Aujourd'hui, ce n'est pas n'importe quel jour. C'est le printemps ! Du coup, on attendra pas le matin à 8 heures et c'est donc aujourd'hui à partir de 12h45 qu'Aubery et toute sa Belle Equipe auront le plaisir de vous accueillir", dit le billet.

La maire de Paris, Anne Hidalgo, a ensuite envoyé, sur Twitter, "tous ses vœux de succès" au bar.

L'établissement, situé dans le 11e arrondissement de Paris, est le sixième et dernier des bars et restaurants pris pour cibles lors des attentats du 13 novembre à reprendre son activité. Le bar A la bonne bière, où cinq personnes ont été tuées, avait été le premier à rouvrir le 4 décembre, suivi du Comptoir Voltaire le 16 décembre. Le Carillon a ensuite rouvert le 13 janvier, suivi par le restaurant Casa nostra le 5 février. Enfin, le 14 mars, c'est Le Petit Cambodge, où trois personnes sont mortes, qui a repris son activité.