Incertitude sur le sort du cerveau présumé des attentats de Paris après l'assaut à Saint-Denis

Le procureur de Paris a livré des détails sur l'assaut qui a duré sept heures, mercredi, dans un immeuble du centre-ville de Saint-Denis.

Des policiers évacuent un corps après l\'intervention antiterroriste à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), le 18 novembre 2015.
Des policiers évacuent un corps après l'intervention antiterroriste à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), le 18 novembre 2015. (ERIC FEFERBERG / AFP)
logo
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ce qu'il faut savoir

Le procureur de la République de Paris, François Molins, a indiqué, mercredi 18 novembre, que les enquêteurs n'étaient pas en mesure de donner l'identité des terroristes arrêtés ou tués après l'assaut de ce matin à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). Il a toutefois tenu à préciser qu'Abdelhamid Abaaoud, le cerveau présumé des attentats de Paris, et Salah Abdeslam, l'un des principaux suspects, ne figuraient pas parmi les huit gardés à vue.

Le procureur a également expliqué que les enquêteurs avaient reçu, lundi 16 novembre, un témoignage indiquant qu'Abdelhamid Abaaoud était en France et pouvait être retranché dans cet immeuble.

Voir la vidéo

Huit personnes ont été interpellées et placées en garde à vue lors de l'intervention ciblant le jihadiste belge, qui a déclenché une fusillade nourrie.

Le ministère de l'Intérieur n'a "pas exclu" qu'un "troisième terroriste" ait pu être tué dans l'assaut policier donné mercredi. Les forces de l'ordre étaient à la recherche de l'organisateur présumé des attentats du 13 novembre.

"Plus de 5 000 munitions" ont été tirées par les policiers lors de cet assaut d'une violence inouïe.

"Un commando qui pouvait passer à l'acte." "Tout laisse à penser" que le groupe de personnes interpellées ou tuées mercredi matin pouvait commettre un nouvel attentat, a déclaré le procureur de Paris.

Le live

Suivez le live et réagissez en direct
#ATTENTATS

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #ATTENTATS

00h45 : Voici les principales informations de ce mercredi soir :

• Huit personnes sont en garde à vue et au moins deux sont mortes, après un long et violent assaut lancé dans un immeuble de Saint-Denis, en banlieue parisienne, contre un nouveau commando terroriste prêt à agir.

• Le commanditaire présumé des attentats du 13 novembre, Abdelhamid Abaaoud, était visé par cette opération. Mais son sort reste incertain. Et le cerveau supposé des attaques, Salah Abdeslam, serait toujours en fuite.

• Une agression antisémite a été commise à Marseille. Un enseignant d'une école juive a été poignardé. Ses agresseurs ont brandi un symbole de l'Etat islamique et une photo de Mohamed Merah.

• En raison des attentats, aucune manifestation ne pourra se dérouler en France à l'occasion de la , la conférence mondiale sur le climat du 30 novembre au 11 décembre à Paris.

• Elargissement des assignations à résidence, dissolution de groupes radicaux... Le projet de loi renforçant l'état d'urgence est soumis au vote jeudi à l'Assemblée nationale et vendredi au Sénat.

14h55 : Retour à un trafic régulier sur l'ensemble de la #Ligne1 #RATP. Incident terminé.

14h55 : Le trafic a repris, annonce la RATP.

14h55 : Qu'en est il du colis suspect sur la 1 ?

14h50 : La présence de ces hommes armés à Grand-Fort-Philippe (Nord), près de Gravelines et Dunkerque, a été signalée par plusieurs témoins, mais n'est pas confirmée par la préfecture. Celle-ci a tout de même déployé les forces de l'ordre, mais aucun véhicule n'a été retrouvé.

14h50 : Qu'en est-il des hommes armés dans une voiture dans le nord vers gravelines ?

14h50 : Est ce qu'ils ont retrouvé les hommes armées dans la clio dans le Nord?

14h50 : Bonjour @Marie. Nous n'avons pas plus d'informations sur le colis suspect découvert à l'aéroport de Copenhague (Danemark). Mais les embarquements se font toujours dans le second terminal, qui n'a pas été évacué.

14h49 : En sait-on plus sur l'aéroport de Copenhague? Un proche doit s'y rendre ce vendredi...

14h47 : Après le discours de François Hollande, les maires, rassemblés en congrès à Paris, ont entonné La Marseillaise. Voici les images.

(FRANCE 2)

14h46 : Claude Bartolone, le président de l'Assemblée nationale, a rappelé à l'ordre les présidents des groupes politiques, ce matin, après la très houleuse séance de questions au gouvernement d'hier. Une nouvelle séance a lieu cet après-midi.

14h40 : A Saint Denis, rue du Corbillon, près de l'appartement assiégé,les hommes de la police scientifique s'affairent #Afp

14h40 : A Saint-Denis, la police scientifique est au travail sur le lieu de l'assaut, rapporte la journaliste de l'AFP sur place.

14h43 : Des policiers se sont positionnés autour de la poste de Pierrefitte-sur-Seine (Seine-Saint-Denis), selon le Parisien. "Un homme s'y serait retranché", expliquait le journal. Mais selon le Monde, la mairie a confirmé qu'il s'agissait d'une fausse alerte.

14h36 : confirmez-vous une prise d'otage à Pierrefite?

14h36 : Que se passe-t-il a pierrefitte sur seine ?

14h16 : Des personnels #RATP sont en train d'intervenir sur place pour gérer l'incident et informer les voyageurs(colis suspect) #Ligne1

14h16 : 13:57, le trafic est interrompu entre Etoile et Porte Maillot (colis suspect) #RATP #Ligne1

14h16 : Bonjour @anonyme. Selon la RATP, une intervention est en cours au sujet d'un colis suspect.

14h16 : Que se passe t'il Porte Maillot sur la ligne 1? La RATP vient de faire évacuer les rames à La station Charles de Gaulle ?

14h24 : Faisons le point sur les principales infos de la journée.

• Le Raid et la sous-direction antiterroriste de la police judiciaire ont lancé, avant l'aube, un assaut contre un appartement du centre-ville de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). Cette intervention est terminée.

• La cible de l'assaut était Abdelhamid Abaaoud, le cerveau présumé des attentats de vendredi. Selon les informations de France 2, il ne se trouve pas parmi les gardés à vue. Une information qui n'a pas été confirmée par la préfecture.

• Deux personnes sont mortes dans l'assaut, dont une femme qui s'est fait exploser. Elle a activé son gilet explosif au début de l'assaut, précise le parquet de Paris. Une première en France.

• Au total, sept personnes ont été arrêtées, dont trois hommes qui étaient retranchés dans l'appartement et deux cachés dans les gravats après l'assaut. Leurs identités n'ont pas été encore révélées.

06h31 : BFMTV affirme que l'homme visé par l'opération du Raid est Abdelhamid Abaaoud, le cerveau présumé des attentats de Paris. Ce jeune Belge, qui est l'une des figures les plus connues parmi les jihadistes francophones, se trouvait aux dernières nouvelles en Syrie. Il serait en ce moment retranché dans l'appartement de Saint-Denis visé par la police, indique la chaîne.



(DABIQ)

06h26 : Des riverains évacués avec couverture de survie, mis à l'abris dans l'hôtel de ville. Hélico sur place.

06h26 : Sur place, des habitants de Saint-Denis se font évacuer par les autorités, montrent des journalistes présents sur place.

06h24 : Nous attendons la liste des écoles de la part de l'éducation nationale

06h23 : Les écoles de la villes seront ouvertes à l'exception de la zone concernée par l'intervention

06h23 : Les écoles de la ville de Saint-Denis resteront ouvertes, à l'exception de celles situées dans le centre-ville où l'opération du Raid est en cours, indique la municipalité sur son compte Twitter.

06h21 : 05:46, le trafic est interrompu entre St-Denis-Pte Paris et St-Denis-U. (mesure de sécurité) #RATP #Ligne13

06h21 : En raison de l'assaut du Raid en cours, le trafic de la ligne 13 du métro est interrompu entre les stations Saint-Denis-Porte de Paris et Saint-Denis-Univeristé, indique la RATP.

06h18 : Vous vivez dans le quartier de la place Jean-Jaurès à Saint-Denis : laissez-nous vos coordonnées dans la zone "réagir", nos journalistes vous contacteront sous peu.

06h16 : Des hommes sont retranchés dans un appartement de Saint-Denis, où un opération du Raid liée aux attentats de Paris est en cours, confirme une source policière à l'AFP.

06h09 : Les images diffusées en direct par les télévisions d'information en continu montrent en tout cas un important déploiement policier dans le quartier de la place Jean-Jaurès.

06h08 : La chaîne i-Télé affirme désormais que plusieurs interpellations ont eu lieu à Saint-Denis, et que deux à trois hommes seraient retranchés. Nous tentons de confirmer cette information.

06h01 : Reprise des tirs, hélico encore sur zone. Mouvements chez les policiers

06h01 : Un hélicoptère survole également la zone de Saint-Denis dans laquelle les policiers du Raid interviennent, selon un journaliste de la chaîne i-Télé présent sur place.

05h59 : Fusillade depuis 04H20 ce matin. Rafales et coup par coup. J'entends distinctement les tirs. Moments de répit mais l'accrochage semble sérieux.

05h59 : On est réveillé depuis 04h20. Les coups de feu nous on effrayé. Il est 05h38 et ça continue.

05h59 : Dans les commentaires, quelques-uns de nos lecteurs vivant à Saint-Denis confirment les échanges de tirs.

05h58 : Rappelons que le neuvième terroriste recherché par la police, et qui serait selon la radio RMC visé par l'opération en cours à Saint-Denis, aurait fait partie de l'équipage qui a attaqué plusieurs terrasses de bars et restaurants dans les 10 et 11e arrondissements de Paris, vendredi.

05h56 : L'intervention en cours à Saint-Denis ne m'a pas laissé le temps de vous saluer. Bonjour à tous. Nous sommes ensemble jusqu'à midi pour suivre l'actualité minute par minute.

05h54 : Le parquet de Paris a donc confirmé que l'intervention en cours a Saint-Denis est liée aux attentats, mais ne donne pas plus de précisions. La radio RMC avance que sur place, le Raid cherche à interpeller le neuvième terroriste, qui pourrait être en fuite et dont l'existence a été confirmée hier. Nous cherchons en ce moment à confirmer cette information.