Les actes antimusulmans ont triplé en 2015 en France

C'est ce que révèle Bernard Cazeneuve dans un entretien à paraître mercredi 20 janvier dans le journal "La Croix".

Des exemplaires endommagés du Coran, après avoir été brûlés, à Ajaccio (Haute-Corse), le 26 décembre 2015. 
Des exemplaires endommagés du Coran, après avoir été brûlés, à Ajaccio (Haute-Corse), le 26 décembre 2015.  (PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP)
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Vives tensions religieuses en France en 2015. Depuis les attentats de janvier, les actes hostiles aux musulmans ont notamment été multipliés par trois. C'est ce que révèle Bernard Cazeneuve dans un entretien à paraître mercredi 20 janvier dans La Croix. A l'inverse, selon le ministre de l'Intérieur, les actes antisémites ont connu une légère baisse de 5%, tout en restant les plus nombreux. 

"Pour la totalité de l'année 2015, nous constatons une diminution de 5% des actes antisémites, qui restent cependant à un niveau élevé, avec 806 actes constatés", indique le locataire de la place Beauvau au quotidien. "Au lendemain des attentats de janvier, les actes antimusulmans ont triplé et s'établissent à environ 400 pour l'année 2015", précise Bernard Cazeneuve.

La hausse des actes antimusulmans est ainsi de 223% entre 2014 et 2015, selon La Croix. Pour le seul mois de janvier 2015, 178 actes ont été recensés, à la suite des attentats. Les lieux de culte et les cimetières chrétiens ont été visés par "810 atteintes, en hausse de 20%", d'après le ministre. "En tant que ministre des Cultes, je ne peux accepter de tels actes. Ils doivent être sévèrement punis", conclut-il.