Le gouvernement prolonge l'état d'urgence

Pour la cinquième fois consécutive, le Parlement devrait valider la prolongation de l'état d'urgence demandée par le nouveau Premier ministre. Bernard Cazeneuve a affirmé que 17 attentats avaient été déjoués depuis le début de l'année.

Cette vidéo n'est plus disponible
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Des bombonnes de gaz en plein cœur de Paris, un réseau démantelé à Strasbourg (Bas-Rhin) et à Marseille (Bouches-du-Rhône), des individus isolés qui se radicalisent sur internet. Cette année, selon le Premier ministre, des attentats ont été déjoués. "17 attentats ont été déjoués, l'efficacité de l'état d'urgence et ces garanties prises nous conduisent donc à demander au Parlement de reconduire l'état d'urgence pour sept mois supplémentaires", a exprimé Bernard Cazeneuve.

2 000 personnes impliquées en France

17 attentats déjoués, mais quel était exactement le stade de préparation de ces actions ? En septembre, deux femmes parviennent à acheminer une voiture remplie de bonbonnes de gaz en plein coeur de Paris, près de la cathédrale Notre-Dame, elles tentent de les faire exploser, sans succès. Elles seront arrêtées quelques jours plus tard. En France, selon Bernard Cazeneuve, 2 000 personnes sont impliquées dans des réseaux jihadistes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre, Bernard Cazeneuve, entouré du ministre de la Justice, Jean-Jacques Urvoas, et du ministre de l\'Intérieur, Bruno Le Roux.
Le Premier ministre, Bernard Cazeneuve, entouré du ministre de la Justice, Jean-Jacques Urvoas, et du ministre de l'Intérieur, Bruno Le Roux. (THOMAS SAMSON / AFP)