Anis Amri : les zones d'ombre de sa cavale

L'enquête se poursuit pour savoir comment Anis Amri, le principal suspect de l'attentat de Berlin, a pu se rendre en Italie.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Sa cavale s'est terminée ici, à Milan, en Italie, par hasard, sur un simple contrôle de routine. Mais comment Anis Amri a-t-il pu échapper à toutes les polices d'Europe pendant trois jours ? Les 30 premières heures après l'attentat, les Allemands sont sur une fausse piste, il n'est donc pas encore recherché, et reste libre de ses mouvements.

Aperçu à la Part-Dieu, à Lyon

Ce n'est que mardi soir, à minuit, que l'Allemagne lance un mandat d'arrêt européen contre lui, et pourtant, Anis Amri réussit à entrer et à sortir de France. C'est aujourd'hui une certitude. Selon une source ferroviaire, on le verrait à la gare de Lyon Part-Dieu, jeudi, sur des images de vidéosurveillance. Il y aurait acheté deux billets en liquide avant de prendre le train pour Chambéry, puis pour Turin, et enfin Milan.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'avis de recherche émis par les autorités allemandes, mecredi 21 décembre 2016. 
L'avis de recherche émis par les autorités allemandes, mecredi 21 décembre 2016.  (BKA / AFP)