VIDEO. Salah Abdeslam est "un trésor en informations", confie son avocat à France 2

Sven Mary, l'avocat belge de Salah Abdeslam arrêté à Bruxelles et incarcéré à la prison de Bruges, a accordé un entretien au correspondant de France 2 Valéry Lerouge.

Voir la vidéo
VALERY LEROUGE - FRANCE 2 BRUXELLES
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le jihadiste présumé Salah Abdeslam, soupçonné d'avoir été une cheville ouvrière des attentats du 13 novembre dernier à Paris et Saint-Denis, arrêté à Bruxelles et incarcéré à la prison de Bruges, veut désormais rentrer en France "très vite", selon son avocat. Sven Mary a accordé, jeudi 24 mars, un entretien à France 2.

Samedi dernier, Salah Abdeslam, 26 ans, avait fait savoir par son avocat qu'il refusait d'être remis aux autorités françaises. Jeudi, après une audition en l'absence de Salah Abdeslam à la chambre du conseil à Bruxelles, l'avocat s'est fait l'écho du revirement de son client : il souhaite repartir en France. "Il ne souhaite aucune opposition, assure Sven Mary. Il ne parlera plus aux enquêteurs belges, il souhaite parler plus précisément aux enquêteurs français."

Repenti ?

Les attentats de mardi à Bruxelles n'ont joué en rien au changement de positon de Salah Abdeslam, selon l'avocat. Les autorités françaises ont émis un mandat d'arrêt européen à l'encontre du dernier rescapé présumé des attentats du 13 novembre. Salah Abdeslam est "un trésor en informations", assure l'avocat quand on lui demande si son client pourrait prendre la position de repenti.

Le conseil de Salah Abdeslam affirme qu'il a appris à son client que la capitale belge avait subi deux attaques terroristes mardi 22 mars : "Je pense que naturellement à travers peut-être les gardiens de prison, il a dû apprendre le drame qui s'est passé, je lui en ai parlé davantage dans la mesure où je pensais que c'était un point important". La réaction du prisonnier fut "un long silence", confie l'avocat. "Salah Abdeslam a très vite compris que cet attentat n'allait pas avantager sa situation, ajoute-t-il. Il déclare ne pas connaître les locataires de l'appartement à Forest."

Le 24 mars 2016 à Bruxelles, Maître Sven Mary, l'avocat belge de Salah Abdeslam
Le 24 mars 2016 à Bruxelles, Maître Sven Mary, l'avocat belge de Salah Abdeslam (FREDERIC SIERAKOWSKI / ISOP / SIPA)