DIRECT. Outre Salah Abdeslam, quatre personnes ont été arrêtées à Bruxelles

La police belge a confirmé que l'homme soupçonné d'avoir participé aux attentats de Paris a été arrêté lors d'une opération de police conduite vendredi après-midi à Molenbeek, commune de l'agglomération de Bruxelles.

Des policiers belges positionnés à Molenbeek (Belgique), le 18 mars 2016.
Des policiers belges positionnés à Molenbeek (Belgique), le 18 mars 2016. (DIRK WAEM / BELGA MAG / AFP)
logo
Kocila MakdecheViolaine JaussentFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ce qu'il faut savoir

La traque de Salah Abdeslam a pris fin vendredi 18 mars. L'homme suspecté d'avoir participé aux attentats de Paris, le 13 novembre dernier, a été interpellé et blessé à la jambe lors d'une vaste opération antiterroriste menée à Molenbeek, dans l'agglomération de Bruxelles (Belgique). Le procureur fédéral belge a annoncé que, outre Salah Abdeslam, quatre personnes ont été arrêtés à Bruxelles.

Dans la soirée à Bruxelles, lors d'une conférence de presse commune avec le Premier ministre belge, François Hollande a annoncé qu'il allait réunir le Conseil de défense samedi matin à l'Elysée. Il a également appelé la Belgique à extrader "le plus rapidement possible" le suspect.

Son identité est confirmé. Salah Abdeslam a lui même décliné son identité, laquelle a été confirmée par ses empreintes digitales.

Quatre autres personnes interpellées. Au total, selon le parquet fédéral belge, cinq personnes ont été interpellées, dont Salah Abdeslam, qui a été blessé au genou.

Des empreintes dans l'appartement perquisitionné mardi. Plus tôt dans la journée, le parquet belge a confirmé avoir retrouvé des empreintes de Salah Abdeslam dans un appartement de Forest, dans l'agglomération de Bruxelles, perquisitionné mardi.

Le live

Suivez le live et réagissez en direct
#BRUXELLES

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #BRUXELLES

21h49 : @anonyme : Au moins une autre personne est en fuite : Mohamed Abrini, belgo-marocain de 31 ans, dont on voit le visage sur les caméras de surveillance d'une station-service de l'Oise. Il fait partie du convoi de trois voitures qui a emmené les terroristes à Paris. "L'enquête est loin d'être terminée. On continue jour et nuit avec un maximum de capacité et de collaboration avec les services français", a précisé ce soir le parquet fédéral.

21h49 : Des personnes sont-elles toujours en fuites ?

21h44 : Amine Choukri avait été contrôlé en compagnie de Salah Abdeslam à Ulm, en Allemagne, en octobre 2015, a précisé le parquet fédéral.

22h04 : Il y a donc bien eu cinq interpellations aujourd'hui à Molenbeek, et non pas seulement trois comme l'a dit le Premier ministre belge. Voici des précisions sur l'identité des personnes arrêtées :

• Salah Abdeslam

• Amine Choukri (l'orthographe exacte n'est pas connue)

• trois personnes d'une même famille qui hébergeaient Salah Abdeslam dans leur appartement.

22h04 : Un faux passeport syrien a été retrouvé lors de la perquisition à Forest mardi, ainsi que des armes et des munitions, mais aucune trace d'explosif n'a été trouvée.

21h30 : Outre Salah Abdeslam, quatre personnes ont interpellées à Bruxelles, annonce le procureur belge.

21h29 : L'autre individu arrêté dans le même appartement que Salah Abdeslam a lui aussi été légèrement blessé et a été transporté à l'hôpital.

21h29 : Salah Abdeslam a été arrêté vers 16h40. Il a été légèrement blessé et a été transporté à l'hôpital.

21h27 : Les opérations ont pris fin vers 20h30, précise le procureur.

21h26 : Trois perquisitions ont été menées vers 16h30 selon le parquet fédéral belge.

21h25 : La conférence de presse du parquet fédéral sur l'arrestation de Salah Abdeslam commence.

21h02 : Voici aussi le moment où François Hollande a annoncé qu'un Conseil de défense se tiendrait demain.


(REUTERS)

21h01 : Si vous venez d'arriver, voici l'intervention du Premier ministre belge Charles Michel. Au début de la conférence de presse, il a commencé par confirmer l'arrestation de Salah Abdeslam.


(REUTERS)

20h59 : "Je tiens à ajouter que nous devons arrêter tous ceux qui ont permis ou organisé ou facilité ces attentats. Et nous nous apercevons qu'ils sont beaucoup plus nombreux que ce que nous avons pensé. Et c'est ce travail là que nous devons continuer."

C'est avec cette phrase que François Hollande conclut la conférence de presse.

20h57 : Le niveau de la menace terroriste est toujours très élevé, confirme François Hollande.

20h54 : "J'ai toute confiance dans la réalisation de cette procédure d'extradition pour que Salah Abdeslam puisse être interrogé et jugé en France."

20h52 : François Hollande appelle la Belgique à extrader "le plus rapidement possible" Salah Abdeslam.

20h52 : "Il y a eu des arrestations et il devra y en avoir d'autres."


François Hollande affirme que, tant que tous ceux qui ont aidé à l'organisation des attentats ne sont pas arrêtés, "notre combat ne sera pas terminé".

20h47 : "Nous avons aussi conscience que si cette arrestation est une étape importante, elle n'est pas la conclusion définitive."

François Hollande affirme que "le réseau" qui a organisé les attentats terroristes "était très large".

20h44 : François Hollande va réunir le Conseil de défense demain matin.

20h43 : "La coopération entre la France et la Belgique depuis ces attentats a toujours été intense, elle fait une fois encore la preuve de son efficacité, même si ça a été long."

20h42 : "J'ai une pensée pour les victimes du 13 novembre à Paris et à Saint-Denis."

Au tour de François Hollande de s'exprimer.

20h40 : "Cette soirée est très incontestablement un succès contre le terrorisme."

20h38 : "Cette opération est le fruit d'un travail intense, professionnel et très important."

Charles Michel remercie les forces de l'ordre et salue leur travail qui a permis l'arrestation de Salah Abdeslam.

20h35 : Trois suspects, dont Salah Abdeslam, ont été arrêtés lors de l'opération à Molenbeek, annonce le Premier ministre belge.

20h34 : La conférence de presse commune de Charles Michel et de François Hollande commence.

20h30 : Le président @fhollande et le Premier ministre @CharlesMichel lors de l'appel de @BarackObama

20h29 : Congratulations from @POTUS Belgium and France stand united in the fight against terrorism @fhollande @Elysee

20h26 : Well done. Barack Obama a appelé François Hollande et Charles Michel pour les féliciter après l'arrestation de Salah Abdeslam.

20h21 : La bonne nouvelle de la journée ! Bravo aux forces de l'ordre

20h20 : Bravo aux forces de l'ordre belge pour avoir attrapé cet homme le plus recherché d'Europe.

20h20 : Ravie qu'on l'ait pris vivant, au moins 1 qui devra répondre de ses actes. Pas étonnée de voir qu'il était toujours en Belgique, je n'ai jamais cru qu'il était en Syrie, sinon DAECH l'aurait utilisé dans leur propagande pour narguer les victimes et les autorités. #JE SUIS PARIS

20h17 : Arrestation de Salah Abdeslam : voici la vidéo de l'interpellation à Molenbeek.

(CLAUDE SEMPERE - FRANCE 2)

20h13 : Jeff Wittenberg, journaliste de France 2, apporte des précisions sur ce qui conditionne l'extradition de Salah Abdeslam en France. Cela dépend de la bonne volonté de la justice belge, qui doit considérer l'enquête française comme prioritaire. Cela pourrait être le cas, au vu du nombre de victimes des attentats perpétrés sur le sol français.

D'autre part, Salah Abdeslam peut aussi contester cette extradition.

20h10 : De son côté, France 3 revient sur son parcours en images. Salah Abdeslam, fiché depuis juin 2015, contrôlé en Hongrie, en Grèce, mais également en Italie, a échappé à toutes les polices jusqu'à aujourd'hui.


(FRANCE 3)

20h09 : De sa fuite de Paris aux empreintes retrouvées mardi dans un appartement de Forest (Belgique), francetv info revient sur les quatre mois de cavale de Salah Abdeslam.




(DSK / POLICE NATIONALE)

20h04 : Pour y voir plus clair, et si vous nous rejoignez, voici un point sur les dernières informations :

• Salah Abdeslam, le principal suspect des attentats du 13 novembre encore en vie, a été arrêté à Molenbeek, une commune de l'agglomération bruxelloise dont il était originaire. Il a été blessé dans cette opération.

• Quatre autres personnes ont aussi été interpellées dans cette opération, désormais terminée. Francetv info revient sur ce que l'on sait de l'opération qui a permis son arrestation.

• C'est une information France 2 : un homme a révélé l'adresse de la planque de Salah Abdeslam à la police ce matin, ce qui a permis son arrestation.

20h01 : Et Alexis se réjouit : "Il est vivant. C'est donc la seule personne directement impliquée dans ces cas. C'est important pour le procès, pour tenter de comprendre pourquoi et comment on en arrive à tuer des jeunes de son âge."

20h01 : Pour Alexis, rescapé du Bataclan, qui a frôlé la mort pendant l'attaque du Bataclan, où il est resté immobile pendant deux heures, c'est "le soulagement". "On n'est jamais rassuré quand une personne aussi dangereuse est dans la nature, donc évidemment, je suis soulagé", explique le jeune homme à francetv info.

19h58 : "Si vous saviez ma joie ! Je rêve de ce moment depuis quatre mois", se réjouit ce soir Patricia Correia, dont la fille est morte au Bataclan, contactée par francetv info.

19h54 : Salah Abdeslam était bien l'un des deux hommes qui a pris la fuite mardi après la perquisition d'un appartement de Forest, selon France 2.

19h52 : Les informations sur ce qui se passe en Belgique me parviennent petit à petit. Voici les dernières dont je dispose, de la part de mes confrères de France 2 : au total, cinq personnes ont été interpellées dans le cadre de cette opération menée dans un appartement à Molenbeek. Deux d'entre elles sont blessées, dont Salah Abdeslam.




(JOHN THYS / AFP)

19h44 : L'opération de police à Molenbeek est terminée, selon les informations de France 2.

19h42 : Merci aux forces de l ordre et grandes pensées encore aux victimes et leurs familles

19h42 : Émotion partagée. Nous sommes totalement solidaires des victimes, des rescapés et des familles.

19h41 : "Je dois savoir quelle est sa ligne de défense, quelle attitude à adopter. Si sa ligne c'est de dire 'je n'étais pas à Paris', ça m'ennuierait, je ne pourrais pas le défendre."

L'avocat belge, Sven Mary, confirme à L'Express qu'il a bien été contacté pour assurer la défense du terroriste, mais qu'il doit encore réfléchir avant d'assurer ce rôle. Une nuance par rapport à ce que dit Le Soir.

19h37 : En novembre, quelques jours après les attentats de Paris et de Saint-Denis, mon collègue Kocila Makdeche s'était rendu à Molenbeek. Alors que Salah Abdeslam y a été arrêté lors d'une vaste opération policière, je vous invite à (re)lire ce reportage.

19h35 : Selon un journaliste de France 3 sur place, Pascal Verdeau, deux hommes sont encore retranchés dans un appartement de Molenbeek, ce qui explique que l'opération se poursuive.

19h29 : Selon le quotidien belge Le Soir, l'avocat Sven Mary a confirmé qu'il serait son avocat. Fin décembre, il avait déjà déclaré au Soir que "si, demain, Salah Abdeslam me sollicitait, j'accepterais d'être son avocat."

19h27 : Les familles des victimes "pourront enfin faire leur travail de deuil", ajoute Jean Reinhart, face à la caméra de France 2. L'homme est confiant sur l'extradition de Salah Abdeslam en France, "dans les jours à venir, dès qu'il sera remis sur pied".


(FRANCETV INFO)