Les premières photos de la cavale de Salah Abdeslam publiées

Le principal suspect des attentats de Paris a été filmé par une caméra de vidéosurveillance dans une station-service près de la frontière belge, le lendemain des attaques.

Photo non datée, diffusée par la police fédérale belge, de Salah Abdeslam, suspecté d'avoir participé aux attentats de Paris du 13 novembre 2015.
Photo non datée, diffusée par la police fédérale belge, de Salah Abdeslam, suspecté d'avoir participé aux attentats de Paris du 13 novembre 2015. (AP / SIPA)
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Les clichés ont été pris le 14 novembre à 9h45, au lendemain des attentats de Paris. Sur ces images tirées de la vidéosurveillance, publiées par BFMTV lundi 11 janvier, on voit Salah Abdeslam dans une station-service entre Paris et Bruxelles, durant son exfiltration vers la Belgique.

Alors que Mohamed Amri est en train de faire le plein de sa Golf, Salah Abdeslam pénètre dans la station au côté de Hamza Attou. Leurs yeux bouffis peuvent s'expliquer par le fait que les deux hommes ont, selon l'avocat d'un des complices, fumé du cannabis.

Avant de s'arrêter dans cette station proche de la frontière belge, les trois hommes se sont fait contrôler à trois reprises par les policiers et les gendarmes, rappelle BFMTV. Mais ils n'ont à aucun moment été interpellés, car le nom de Salah Abdeslam n'a pas encore été signalé.

Ces trois contrôles restés sans suite font comprendre à Salah Abdeslam qu'il n'est pas encore recherché. Pendant cet arrêt de douze minutes à la station-essence, il apparaît donc décontracté, les mains dans les poches, sans chercher à fuir ni à se dissimuler.

Le lendemain de cette opération d'exfiltration, Mohamed Amri et Hamza Attou sont arrêtés à Molenbeek et mis en examen pour participation aux activités d’un groupe terroriste et assassinats terroristes. Salah Abdeslam, lui, court toujours.