Fusillade à Bruxelles : Salah Abdeslam était-il visé ?

Une fusillade a éclaté lors d'une perquisition menée à Bruxelles, dans le cadre de l'enquête sur les attentats de Paris. Ce qui relance la question de la cachette de Salah Abdeslam.

Voir la vidéo
France 2

Mis à jour le , publié le

Salah Abdeslam peut-il toujours être en Belgique ? La question est sur toutes les lèvres, notamment depuis la fusillade qui a éclaté, mardi 15 mars, lors d'une perquisition menée à Bruxelles.  "Les policiers ont la conviction que pour un fugitif, le meilleur moyen de se cacher, c'est auprès de ses proches, là où il y a des complices, sur un terrain qu'il connaît", décrypte Audrey Goutard, sur le plateau de France 2.

"Il serait resté en Belgique"

Pour autant, selon le parquet belge, l'opération antiterroriste menée à Bruxelles mardi 15 mars, ne visait pas Salah Abdeslam. "La certitude des policiers, c'est qu'il n'aurait pas franchi les frontières de l'Europe, mais qu'il serait bien resté plus précisément en Belgique, près des siens", ajoute la journaliste de France 2. L'opération pourrait avoir visé des soutiens de Salah Abdeslam, qui s'est réfugié plusieurs jours à Bruxelles, après les attentats de Paris.

Le JT
Les autres sujets du JT
Photo non datée, diffusée par la police française, de Salah Abdeslam, suspecté d'avoir participé aux attentats de Paris du 13 novembre 2015.
Photo non datée, diffusée par la police française, de Salah Abdeslam, suspecté d'avoir participé aux attentats de Paris du 13 novembre 2015. (AP / SIPA)