Enquête sur les attentats de Paris : des empreintes de Salah Abdeslam trouvées dans l'appartement perquisitionné mardi à Bruxelles

L'homme a été arrêté vendredi après-midi au cours d'une opération policière à Bruxelles. La traque du suspect-clé des attentats de Paris s'est accélérée après la découverte de ses empreintes dans un appartement perquisitionné mardi dans la capitale belge.

Photo non datée, diffusée par la police française, de Salah Abdeslam, suspecté d'avoir participé aux attentats de Paris du 13 novembre 2015.
Photo non datée, diffusée par la police française, de Salah Abdeslam, suspecté d'avoir participé aux attentats de Paris du 13 novembre 2015. (AP / SIPA)

Mis à jour le , publié le

Epilogue d'une longue cavale : Salah Abdeslam a été arrêté vendredi 18 mars au cours d'une opération policière à Bruxelles. La traque de l'homme le plus recherché d'Europe, depuis les attentats du 13 novembre à Paris, s'est soudain accélérée après la découverte de ses empreintes dans un appartement perquisitionné à Bruxelles, mardi 15 mars.

La police avait perdu la trace de Salah Abdeslam, soupçonné d'avoir joué un rôle actif dans les attentats qui ont fait 130 morts en novembre dernier, depuis un contrôle routier le matin du 14 novembre, en France, à bord d'une voiture en direction de la Belgique.

Une empreinte découverte sur un verre

Une fusillade a éclaté mardi, à Forest, une commune de l'agglomération de Bruxelles, lors d'une perquisition menée dans le cadre de l'enquête sur les attentats de Paris. Quatre policiers ont été blessés et un suspect est mort. Deux personnes sont toujours en fuite. Salah Abdeslam faisait-il partie des fugitifs ?

C'est ce qu'avançait la RTBF sur son site internet, vendredi : "C'est plus que probable qu'il [Salah Abdeslam] soit l'un des deux individus qui ont pris la fuite lors de la fusillade."  Par ailleurs, selon BFMTV, une empreinte digitale du suspect a été découverte sur un verre, mais les enquêteurs ignorent la date du passage de Salah Abdeslam dans l'appartement perquisitionné.