Aulnay : une mystérieuse équipe venue de Belgique aurait "nettoyé" l'appartement d'Hasna Aït Boulahcen avant la police

Selon des informations de M6, confirmées par France 3, une petite dizaine de personnes a débarqué de trois voitures immatriculées en Belgique mercredi soir, après l'assaut à Saint-Denis.

Hasna Aït Boulahcen sur une photo non datée utilisée par France 2. 
Hasna Aït Boulahcen sur une photo non datée utilisée par France 2.  (FRANCE 2)
avatar
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Les enquêteurs sont-ils sur la piste d'un quatrième commando après les attentats de Paris et de Saint-Denis ? C'est en tout cas ce que laisse entendre une information de M6, confirmée par France 3, révélant qu'une petite dizaine de personnes a débarqué, mercredi soir peu après 22 heures, au domicile de la mère d'Hasna Aït Boulahcen, à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). Ils étaient au volant de trois voitures immatriculées en Belgique.

Le groupe aurait effectué un possible "nettoyage" de l'appartement situé rue Edgar Degas à Aulnay-sous-Bois, où séjournait régulièrement la jeune femme, tuée quelques heures plus tôt dans l'assaut mené à Saint-Denis. A 22 heures, mercredi, la police n'avait pas encore perquisitionné au domicile de la mère d'Hasna Aït Boulahcen. La perquisition de la police n'a eu lieu que jeudi après-midi.

Elle n'était pas une des kamikazes

 "La question est de savoir si ces personnes ont emporté avec eux des éléments présents dans l’appartement qui pourraient directement intéresser l’enquête", explique une source judiciaire à M6.

Hasna Aït Boulahcen, présentée comme la cousine de l'organisateur présumé des attentats de Paris dont le corps a été retrouvé dans les décombres de l'appartement de Saint-Denis visé mercredi par un assaut policier, ne s'est pas fait exploser. L'individu qui a actionné une ceinture d'explosifs lors de l'assaut des forces de l'ordre est "très vraisemblablement un homme", a précisé cette source.