Attentats de Paris : pourquoi Salah Abdeslam refuse-t-il de collaborer ?

Son audition face aux juges ce vendredi 20 mai a tourné court. Dominique Verdeilhan est devant le Palais de justice de Paris.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Dans le cadre de l'enquête sur les attentats de Paris, Salah Abdeslam avait rendez-vous face aux juges ce vendredi 20 mai. Dominique Verdeilhan est devant le Palais de justice de Paris. "La première question du juge à Salah Abdeslam a été directe : 'vous avez fait des déclarations aux juges belges, qu'avez-vous à déclarer spontanément ?'. Salah Abeslam a rétorqué : 'je ne souhaite pas répondre à vos questions'“ nous apprend le journaliste. Selon lui, le présumé terroriste n'a pas évoqué les problèmes de vidéosurveillance.

"Manipulation de l'opinion publique"

Quelques avocats du dossier ne sont pas surpris, mais "choqués", ou encore "agacés" selon le journaliste, qui poursuit : "Ils parlent de manipulation de l'opinion publique, de promesses non tenues. En tout cas, Salah Abdeslam a quitté le Palais de justice il y a un peu plus d'une demi-heure, pour un retour précipité vers la prison de Fleury-Mérogis".
Le JT
Les autres sujets du JT
Photo non datée de Salah Abdeslam, 26 ans. Il est le principal suspect encore en vie après les attentats du 13 novembre 2015 à Paris.
Photo non datée de Salah Abdeslam, 26 ans. Il est le principal suspect encore en vie après les attentats du 13 novembre 2015 à Paris. (DSK / FEDERAL POLICE OF BELGIUM/AFP)