Attentats de Paris : les ceintures explosives fabriquées en Belgique

Des traces d'explosifs et des ceintures cousues ont été retrouvées dans un appartement de Bruxelles.

Des policiers perquisitionnent dans un quartier de Bruxelles, le 30 décembre 2015.
Des policiers perquisitionnent dans un quartier de Bruxelles, le 30 décembre 2015. (CITIZENSIDE / OLIVIER GOUALLEC / AFP)
avatar
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

La Belgique a bien servi de base arrière aux attentats de Paris. Le parquet fédéral belge a confirmé, vendredi 8 janvier, des informations de la presse selon lesquelles les ceintures d'explosifs portées par les terroristes du 13 novembre avaient été confectionnées dans un appartement de Schaerbeek, un quartier de Bruxelles (Belgique). 

Du "matériel destiné à la confection d'explosifs" ainsi que "des traces de TATP" ont été retrouvés "lors d'une perquisition menée le 10 décembre au troisième étage d'un appartement situé à Schaerbeek", précise le parquet fédéral. "Trois ceintures confectionnées à la main et qui pourraient avoir été destinées à transporter des explosifs" et "une empreinte digitale de Salah Abdeslam" ont également été découvertes sur les lieux. 

"Cet appartement avait été loué sous une fausse identité, laquelle pourrait avoir été utilisée par une personne actuellement placée sous mandat d'arrêt", ajoute le parquet. A ce jour, dix personnes sont inculpées en Belgique dans l'enquête sur les attentats du 13 novembre. Salah Abdeslam, suspecté d'être un des membres des commandos, est toujours recherché dans le cadre d'un mandat d'arrêt international.

La planque de Salah Abdeslam ?

"Les détonateurs auraient été ajoutés aux dispositifs explosifs dans un hôtel à proximité de Paris, où Salah Abdeslam avait réservé deux chambres", précise la RTBF.

Par ailleurs, les enquêteurs pensent que l'appartement de Schaerbeek a pu servir de planque au terroriste après les attentats. Un ami de Salah Abdeslam, placé en détention, assure l'avoir conduit à Schaerbeek au lendemain des attentats de Paris.