DIRECT. "C'est un garçon tout à fait normal" affirme le frère de Salah Abdeslam

Le frère de Salah Abdeslam, un suspect-clé des attaques terroristes de Paris visé par un mandat d'arrêt international, a assuré ne pas savoir où était son frère.

Ce direct est terminé.

Mis à jour le
publié le

Ce qu'il faut savoir

 "Nous ne savons pas où il se trouve actuellement." Le frère de Salah Abdeslam, un suspect-clé des attaques terroristes de Paris visé par un mandat d'arrêt international, a assuré ne pas savoir où était son frère, évoquant devant plusieurs médias un "garçon normal".

Lors de son discours devant le Congrès à Versailles (Yvelines) François Hollande a annoncé la création de 5 000 emplois supplémentaires dans la police et la gendarmerie d'ici à deux ans, 2 500 postes dans l'administration judiciaire et 1 000 dans les services de douanes. Il envisage aussi la création d'une "garde nationale" formée de "réservistes" de la Défense.

  Le président a exprimé son souhait de "faire évoluer la Constitution" pour permettre aux pouvoirs publics d'agir, conformément à l'Etat de droit, contre le terrorisme de guerre. Selon François Hollande, l'article 16 qui régit les conditions d'attribution des pouvoirs exceptionnels au président, et l'article 36, qui porte sur l'état de siège, ne sont "pas adaptés à la situation que nous rencontrons".

 François Hollande va demander la prolongation de l'état d'urgence, via une proposition de loi au Parlement, avec un "régime juridique renforcé" pour certaines mesures comme l'assignation à résidence ou les perquisitions administratives. Il souhaite l'adapter à "l'évolution des technologies et des menaces".

Le live

Suivez le live et réagissez en direct
#ATTENTATS

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #ATTENTATS

17h33 : En revanche Francois Sauvadet (UDI) salue "un discours de fermeté". "On est dans une 3ème guerre mondiale qui s'appelle le terrorisme"

17h44 : Mariton est en colère parce que Hollande n'a pas prononcé le mot "islamisme" #CongresVersailles

17h33 : Selon l'agence Tass, qui cite le Kremlin, François Hollande et Vladimir Poutine pourraient se rencontrer avant la COP21.

17h33 : François Hollande a, en effet, déclaré qu'il rencontrerait Vladimir Poutine, le président russe, tout comme Barack Obama.

17h32 : "François Hollande fait fausse route sur la politique syrienne de la France, lance encore Christian Jacob, applaudi dans les rangs Les Républicains. La France doit reconsidérer ses alliances, parler avec la Russie, avec les grands pays de la région." Il concède cependant que "le président à fait des annonces dans ce sens".

17h30 : Le Parlement sera saisi pour prolonger l'état d'urgence encore trois mois, a annoncé François Hollande. Voici un extrait de son allocution.

(FRANCE 2)

17h29 : @adc @anonyme François Hollande estime que "deux dispositions de la Constitution ne sont plus adaptées : l'article 16 (sur les pleins pouvoirs) et l'article 36 (sur l'état de siège)". "Le fonctionnement régulier [de l'Etat] n'est pas interrompu actuellement et il n'est pas concevable de transférer l'autorité aux militaires", a-t-il expliqué.

Le Président souhaite donc modifier la Constitution pour "disposer d'un outil approprié pour faire face" au "terrorisme de guerre". En clair, il veut pouvoir utiliser certaines dispositions de ces deux articles sans y recourir pleinement.

17h26 : finalement Hollande n'annonce pas les pleins pouvoirs?

17h26 : #CONGRES La modification de la constitution souhaitée par Hollande vise t'elle à permettre de déclarer l'état de siège pour des situations de terrorisme telle que nous connaissons ? Ou bien à ne pas confier le pouvoir aux états majors des armées mais seulement plus des pouvoirs ?

17h26 : "Rien ne semble justifier [une révision de la Constitution]", lance Christian Jacob.

17h26 : Le débat se poursuit à Versailles. Après le président de la République, c'est au tour des présidents de groupes de prendre la parole. En ce moment, Christian Jacob détaille les propositions du groupe Les Républicains.

17h22 : M. Lellouche (...) rien n'est concret comme toujours. Je ne pense pas qu"ils auraient fait mieux, n'oublions pas que c'est monsieur Sarkozy qui a supprimé des postes de gendarmes et dans l'Armée, il faut le rappeler.

17h21 : La gravité de la situation imposerait davantage de retenue dans la critique politicienne qui refait aussitôt surface. Arrêtons de nous chamailler. L'ennemi n'est pas à l'intérieur mais à l'extérieur !

17h20 : Très choquée par la déclaration de Pierre Lellouche, quel manque de dignité. . Il n'a pas voté la loi sur le renseignement. Union nationale, solidarité, fraternité, valeurs républicaines indispensables pour faire face à la barbarie.

17h22 : Après le discours de François Hollande, le député Les Républicains Pierre Lellouche a assuré ne pas s'être levé pour saluer le discours du Président, qu'il a trouvé "décevant", mais pour La Marseillaise. Dans les commentaires, vous trouvez cette position déplacée.

17h20 : #CONGRES Jusqu'à présent, la déchéance de nationalité ne s'appliquait qu'aux personnes qui avaient acquis la nationalité française. François Hollande veut la rendre possible pour les binationaux nés en France. Cette déchéance ne doit "pas avoir pour résultat de rendre quelqu'un apatride", mais "nous devons pouvoir déchoir de sa nationalité française un individu condamné pour une atteinte aux intérêts fondamentaux de la Nation ou un acte de terrorisme", a-t-il déclaré.

17h16 : Nul doute que cette question sera au cœur des discussions prévues dans les jours prochains entre François Hollande, Vladimir Poutine et Barack Obama.

17h14 : Cette question d'une vaste coalition est très problématique. Depuis de longs mois, les discussions pour tenter de mettre en place une solution diplomatique ou militaire en Syrie bloquent sur plusieurs points : comme le rôle de Bachar Al-Assad, soutenu par la Russie et l'Iran.

17h11 : A Versailles, Hollande a lancé un appel à l'"unité pour agir", demandant "une grande et unique coalition" contre le groupe Etat islamique en Syrie.




17h07 : Hollande annule les suppressions de postes prévues dans la Défense d'ici à 2019. "Le pacte de sécurité l'emporte sur le pacte de stabilité"

11h55 : - Maîtresse, en fait, pourquoi ils ont fait ça ? Je comprends pas pourquoi ils veulent pas que les gens s'amusent.

- ...

11h55 : - Maîtresse, pourquoi on chanterait pas libérée délivrée de la Reine des neiges ??!

Je ris. Merci.

11h55 : - Parmi vous, qui a vu les images des attaques à la télévision ?

23 doigts levés sur 25 élèves de 6 ans.

- ...

11h55 : Sur son compte Twitter, une institutrice publie certaines réactions (pleines d'innocence) de ses élèves de CP.

11h54 : Tous les établissements municipaux ont rouvert aujourd'hui. En revanche, le marché de Noël de Paris, inauguré quelques heures avant les attentats de vendredi, et la Grande roue de la place de la Concorde ne rouvriront que mercredi.

11h50 : Le photographe Emmanuel Wino, présent au Bataclan vendredi, publie sur Facebook ses clichés du concert du groupe Eagles of Death Metal. "J'ai eu envie qu'on se souvienne des sourires, du rock'n'roll et qu'on était tous là pour faire la fête", raconte-t-il aux Inrocks.





(EMMANUEL WINO)


11h43 : : Huit personnes ont été interpellées dans la région de Grenoble, lors des opérations de cette nuit, précise une source policière que j'ai contactée : six d'entre eux pour détention d'armes de catégorie B avec des munitions. Pas plus d'informations pour l'instant.

11h42 : À St-Lazare, un recueil de condoléances est à disposition de tous. #NousSommesUnis (Via @rebmadenspacher @JSMonnet)

Permalien de l'image intégrée

11h41 : Si vous passez par la gare Saint-Lazare à Paris, sachez qu'un livre de recueil pour les témoignages en solidarité des victimes est à la disposition de tous.

11h39 : La Turquie a mis en garde à deux reprises en un an la France au sujet d'un des militants jihadistes qui s'est fait exploser vendredi soir. "Nous n'avons toutefois jamais eu de retour de la France sur cette question", déclare à l'AFP un responsable gouvernemental turc.

11h38 : Pourquoi Facebook a-t-il déclenché "Safety check" vendredi soir ? Mark Zuckerberg, le fondateur du réseau social, répond aujourd'hui. Cette fonctionnalité lancée en 2011 n'était prévue initialement que pour les cas de catastrophes naturelles, mais il a pris la décision de réactiver cette fonctionnalité "pour d'autres désastres humains".

11h30 : @anonym : La minute de silence est prévue à midi. Mais dans les établissements scolaires, l'heure est adaptée en fonction des traditionnels horaires de classe. Certains le font donc en ce moment, juste avant la pause déjeuner.

11h29 : A quelle heure a lieu la minute de silence ?

11h25 : Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, a fait le point ce matin après l'instauration de l'état d'urgence en France. 104 assignations à résidence ont été prononcées, 23 personnes ont été interpellées et 31 armes ont été saisies.

11h33 : Vous êtes enseignant ou parent d'élève ? Nous lançons un appel : envoyez-nous des dessins réalisés par les enfants après les attaques. Nous préparons un article dans lequel nous reproduirons ces œuvres. Vous pouvez nous les faire parvenir dans les commentaires ou par mail à cette adresse : yann.thompson[at]francetv.fr.

11h33 : @Natan Coonen : C'est possible, mais pour l'instant on ne sait pas précisément quelles étaient les intentions des terroristes. Les enquêteurs sont perplexes sur leur mode opératoire, comme nous l'expliquons dans cet article.

"Pour l'instant, l'hypothèse la plus probable, note un ancien spécialiste du renseignement, c'est qu'ils avaient pour consigne de taper à 21h20 pour se coordonner avec le Bataclan. Ils n'étaient peut-être pas bien malins, ils n'avaient pas réussi à se positionner là où ils auraient dû, ils se sont fait péter à l'heure où on leur a dit..."

11h20 : L'un des auteurs des attentats meurtriers de Paris a en effet côtoyé, dans le passé, ce jihadiste belge notoire du groupe Etat islamique. Cet homme est considéré en Belgique comme le cerveau des attaques déjouées en janvier à Verviers, dans l'est du pays.

11h19 : Le Belge Abdelhamid Abaaoud, actuellement en Syrie, est suspecté d'être le cerveau des attaques de Paris, selon des sources proches de l'enquête citées par Reuters.

11h31 : Lors de ces perquisitions, 31 armes ont été saisies, annonce Bernard Cazeneuve.

11h13 : "La riposte de la République sera d'ampleur, elle sera totale."