Attentats de Paris : le troisième kamikaze du Stade de France a lui aussi emprunté la route des migrants

C'est ce que révèle le parquet de Paris à l'AFP vendredi. Il a été contrôlé le 3 octobre sur l'île de Leros, après avoir été secouru en mer par les garde-côtes grecs.

Un policier en faction aux abords du Stade de France, le 14 novembre 2015. 
Un policier en faction aux abords du Stade de France, le 14 novembre 2015.  (BENOIT TESSIER / REUTERS)
avatar
Vincent MatalonLouis BoyBenoît ZagdounFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ce qu'il faut savoir

L'enquête progresse sur les dernières zones d'ombre des attentats de Paris. Le troisième kamikaze du Stade de France a non seulement été identifié, mais le parquet de Paris précise, vendredi 20 novembre, qu'il avait été contrôlé le 3 octobre en Grèce, sur l'île de Leros, en même temps qu'un autre kamikaze, celui qui portait un faux passeport syrien au nom d'"Ahmad Al-Mohammad". Ils étaient donc deux à s'être mêlés aux migrants fuyant la guerre en Syrie.

Cet homme, "qui s'est fait exploser" le 13 novembre "à 21h30 rue Rimet, porte H, à Saint-Denis, a été formellement identifié comme étant un individu dont les empreintes papillaires correspondent à celles relevées lors d'un contrôle en Grèce le 3 octobre 2015", a indiqué le parquet. "C'est lors de ce même contrôle que les empreintes du kamikaze ["Ahmad Al-Mohammad"] s'étant fait exploser à 21h20 au Stade de France, porte D, avaient été relevées", selon le procureur de la République, François Molins.

Revivez les dernières évolutions de la situation dans notre direct actualisé tout au long de la journée du 20 novembre. 

Les sénateurs se sont prononcés pour la prolongation de trois mois de l'état d'urgence en France, vendredi 20 novembre, par 336 voix pour et 12 abstentions (onze communistes et une écologiste). Ce projet de loi avait déjà été approuvé à une large majorité par les députés jeudi.

 Le bilan des attaques à Paris passe de 129 à 130 morts, a annoncé le Premier ministre, lors de son discours au Sénat en ouverture du débat sur l'état d'urgence.

 Le corps d'Hasna Aït Boulahcen a été identifié parmi les trois morts de l'assaut du Raid mercredi à Saint-Denis, a annoncé le parquet. Elle a été identifiée après comparaison d'empreintes digitales. Cette femme de 26 ans est présentée comme étant la cousine d'Abdelhamid Abaaoud, l'organisateur présumé des attentats de Paris, tué mercredi lors de l'assaut.

Le live

Suivez le live et réagissez en direct
#ATTENTATS

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #ATTENTATS

23h55 : Hundreds outside Belle Equipe launch into Marseillaise a week to the hour since terrace sprayed w gunfire, 18 dead.

23h54 : Devant le Bataclan un sound system balance du Bob Marley

23h54 : Le patron du café pres du #Bataclan apporte des bières: "Régalez-vous! Faites la fete! Paris est une fête!"

23h54 : Une semaine jour pour jour après les attaques terroristes, les Parisiens ont défié la peur, une bière à la main et dansé dans les rues de Paris, après avoir déposé des bougies et des fleurs devant les lieux visés par les terroristes.

23h50 : "Je Suis Paris" et "Pray For Paris" ne deviendront pas des marques. Comme après les attentats de janvier, l'INPI, l'Institut national de la propriété industrielle, a refusé les demandes d'enregistrements déposées en ce sens cette semaine. France Info s'en fait l'écho.

23h42 : # @izi : L'individu qui s'est fait exploser dans l'appartement de Saint-Denis lors de l'assaut des forces de l'ordre n'a pas encore pu être identifié. Mais c'est "très vraisemblablement un homme", selon une source proche du dossier. Les enquêteurs doivent désormais déterminer si le kamikaze était ce troisième individu tué lors de l'assaut ou s'il s'agissait d'Abdelhamid Abaaoud, le chef opérationnel présumé des attentats du 13 novembre.

23h39 : Et le troisième dans l'appartement décapité a t-il étè identifié ?

23h30 : France 3 a pu rencontrer un ancien voisin d'Hasna Aït Boulahcene, la terroriste morte lors de l'assaut du Raid à Saint-Denis. Il explique que la jeune femme qui avait grandi à Aulnay-sous-Bois en banlieue parisienne s'était récemment radicalisée.

23h20 : @anonyme : Non, son nom n'a pas été communiqué. On sait seulement que cet homme fait partie des neuf interpellés hier en Belgique, lors d'une série d'opérations menées par la police en relation avec les attentats du 13 novembre en France. Il est inculpé pour participation à des attentats terroristes et aux activités d'une organisation terroriste.

23h16 : connait-on le nom de l'homme inculpé en Belgique ?

23h09 : @graziella C. : On ne connaît toujours pas le nom du troisième kamikaze du Stade de France. Mais ce terroriste a très vraisemblablement été identifié puisque le parquet de Paris en charge de l'enquête est en mesure de dire qu'il a été contrôlé le 3 octobre en Grèce, en même temps qu'un autre des kamikazes qui s'était lui aussi mêlé aux migrants fuyant la guerre en Syrie.

23h09 : Savez-vous si le 3eme corps retrouvé à Saint-Denis a été identifié?

23h04 : Une semaine jour pour jour après les attaques terroristes, trois informations retiennent tout particulièrement votre attention ce soir :

• Francetv info a voulu mettre un nom et un visage sur chacune des 130 victimes des attentats.

• Le documentaire du magazine "Investigations" de France Ô "Les fiancées du jihad" retrace le parcours de quatre jeunes filles parties en Syrie rejoindre les rangs des jhadistes.

• France 3 révèle qu' une mystérieuse équipe venue de Belgique aurait "nettoyé" l'appartement à Aulnay-sous-Bois de la terroriste Hasna Aït Boulahcen avant la perquisition de la police.

22h52 : @Commentateur : Ma collègue Catherine Fournier vous l'explique. Des policiers armés dans la rue, des couvre-feu et pas (ou peu) de manifestations, des perquisitions de jour comme de nuit et 10 000 personnes "fichées S" potentiellement assignées à résidence, parfois sous bracelet électronique : voici à quoi va ressembler le quotidien pendant trois mois sous état d'urgence.

22h52 : qu'est ce qui va changer avec l'état d'urgence en cours ?

22h40 : Les Nantais ont du cœur ce soir....

22h40 : Ces lumières brilleront à #21h20 et jusqu'à la fin de la nuit #souvenir #paix #fraternité #ParisAttacks #Grenoble

22h40 : A Rouen, 5 000 personnes chantant La Marseillaise ont défilé ce soir dans les rues. D'autres villes de province ont rendu hommage aux victimes des attentats du 13 novembre.

22h35 : Devant l'un des restaurants visés par les terroristes ou place de la République, les Parisiens rendent hommage aux victimes des attaques terroristes survenues il y a une semaine jour pour jour.





(KENZO TRIBOUILLARD / AFP)

22h33 : Dans cette nouvelle vidéo de propagande, les deux djihadistes français menacent directement #Hollande et la France

22h33 : Dans une nouvelle vidéo de propagande, 2 français d' #EI évoquent les attentats de #Paris l'un à visage découvert