Attentats de Paris : les équipements de sécurité s'arrachent

Au salon de la sécurité à Paris, on s'arrache les portiques de sécurité et les scanners à rayon X.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

Dans les allées du salon Milipol de Paris, dédié à la sécurité et la sûreté, c'est l'affluence. Ici est présenté l'équipement réservé habituellement à la douane, l'armée ou la police, mais quelques jours seulement après les attentats, les entreprises privées sont également très demandeuses.

Des équipements chers

"Beaucoup d'entreprises effectivement nous consultent, des entreprises qui n'avaient pas l'habitude de s'équiper avec ce genre d'équipements", confirme Benoit Briand, directeur commercial d'une entreprise qui commercialise un scanner à rayon X. Qui sont ces nouveaux clients ? "Des organismes, des entreprises privées, des mairies, des salles de concert, des salles de spectacle". Pourtant une telle machine coûte environ 35 000 euros. Les commandes de portiques, utilisés pour détection d'armes sur les individus, ont été multipliées par quatre. Il faudra cette fois compter plus de 4 000 euros par portique.

Le JT
Les autres sujets du JT