Attentats de Paris : l'écrivain américain James Ellroy partage ses droits d'auteur avec les victimes

L'auteur de romans noirs souhaite verser la totalité des sommes touchées en France en 2015, qui pourraient atteindre "plusieurs dizaines de milliers d'euros", selon les informations de "L'Express".

Le romancier James Ellroy présente son livre "Perfidia", au festival de littérature de Cologne (Allemagne), le 16 mars 2015.
Le romancier James Ellroy présente son livre "Perfidia", au festival de littérature de Cologne (Allemagne), le 16 mars 2015. (HORST GALUSCHKA / DPA /AFP)
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

James Ellroy est célèbre pour son style dépouillé et ses personnages de flics désabusés, moins pour sa générosité. Pourtant, l'auteur du Dahlia noir, de L.A. Confidential et dernièrement de Perfidia a reversé "la totalité de ses droits d'auteur en France en 2015" aux victimes des attentats du 13 novembre à Paris, selon les informations de L'Express, paru mercredi 23 mars.

"Reconnaissance au peuple français"

Le montant total du don est inconnu, mais "devrait atteindre plusieurs dizaines de milliers d'euros", estime l'hebdomadaire. Le romancier aurait pris cette décision "tout de suite après" les attentats. Ce don aurait été "motivé par sa reconnaissance pour le peuple français, le premier à avoir célébré son talent", croit savoir L'Express.

Mais James Ellroy a tenté de garder son geste secret, afin qu'il ne soit pas perçu comme une tentative "de faire de la publicité", poursuit le magazine. Publicité dont le "Dog" n'a guère besoin en France, où ses romans arrivent régulièrement en tête des ventes.