Attentats de Paris : deux kamikazes du Stade de France ont suivi la route des migrants

France 2 s'intéresse au parcours des deux migrants qui sont arrivés en Europe avec les migrants.

Voir la vidéo
France 3

Mis à jour le , publié le

L'enquête progresse après les attentats de Paris, notamment sur l'identité des trois kamikazes qui se sont fait exploser au Stade de France. Le visage de deux d'entre eux est connu, celui du Français Bilal Hadfi, et un autre, mais dont l'identité n'est pas connue. On sait qu'il est entré en Europe avec un faux passeport syrien, enregistré à Leros en octobre. Le troisième homme du commando l'accompagnait ce jour-là. Les migrants qui arrivent en Europe ont d'abord affaire à l'agence Frontex qui vérifie leur identité.

Les jihadistes impossibles à repérer

Le terroriste enregistré avec les migrants à Leros est-il vraiment syrien ? Impossible à vérifier selon les autorités grecques. Est-il possible de continuer à accueillir les migrants tout en s'assurant qu'aucun jihadiste ne se trouve parmi eux ? "Il faut de meilleurs contrôles aux frontières, car on sait que l'un des terroristes est passé par quatre pays d'Europe sans être contrôlé. Mais fermer les frontières et bâtir les murs transformera le problème de l'immigration en un drame pour les réfugiés sans résoudre pour autant les problèmes de sécurité", a déclaré le ministre grec de la Politique migratoire. Réunis à Bruxelles, les ministres de la Justice et de l'Intérieur se sont entendus sur un durcissement des contrôles aux frontières.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des policiers montent la garde devant le Stade de France, le 14 novembre 2015.
Des policiers montent la garde devant le Stade de France, le 14 novembre 2015. (MIGUEL MEDINA / AFP)