Assaut de Saint-Denis : "J'ai envie de partir très loin de cette ville"

Les familles sont en état de choc à Saint-Denis, après l'assaut mené la veille dans leur commune.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

L'assaut, très violent, a eu lieu en plein coeur de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). Ce jeudi 19 novembre, les habitants restent choqués. Une équipe de France 2 a rencontré une famille qui cette nuit a dormi dans la même chambre pour rassurer les enfants. "J'ai envie de partir très loin de cette ville, pour pas qu'ils viennent", confie Carmen, 10 ans. Réveillée en sursaut par les détonations, cette famille est restée calfeutrée chez elle durant près de huit heures.

Accompagnement psychologique

Carmen et sa mère se sont rendues dès mercredi après-midi à la cellule psychologique pour raconter leurs angoisses à une psychologue. "Elle m'a dit de dessiner un dessin où c'était ma vie d'avant, un dessin où c'est ma vie maintenant, et un dessin de comment je voudrais que ma vie soit et ça m'a beaucoup aidée", témoigne la fillette. Les enfants seront accompagnés durant plusieurs jours et toute la famille ira chercher un peu d'apaisement en province.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un camion de la BRI, lors de l'assaut mené contre un appartement de Saint-Denis (Sene-Saint-Denis), le 18 novembre 2015.
Un camion de la BRI, lors de l'assaut mené contre un appartement de Saint-Denis (Sene-Saint-Denis), le 18 novembre 2015. (FRANCOIS MORI / AP / SIPA)