VIDEO. Molenbeek : le parquet belge annonce cinq arrestations, dont Abdeslam

Les quatre autres suspects ont également été arrêté dans l'appartement de Molenbeek où le terroriste présumé se cachait.

Voir la vidéo
REUTERS

Mis à jour le , publié le

Cinq personnes au total, dont Salah Abdeslam, ont été arrêtées vendredi 18 mars lors d'une opération menée par les forces de sécurité belges à Bruxelles, a annoncé dans la soirée le parquet fédéral de Belgique lors d'une conférence de presse.

>> Suivez notre direct après l'arrestation de Salah Abdeslam

Salah Abdeslam, considéré comme le dernier survivant du commando responsable des attentats du 13 novembre à Paris et Saint-Denis, a été arrêté vers 16h40 dans une habitation de Molenbeek, dans l'agglomération bruxelloise, a précisé Thierry Werts, substitut du parquet fédéral. "Il a été légèrement blessé à une jambe lors de l'intervention et emmené à l'hôpital pour y être soigné", a-t-il dit.

Contrôlé avec Abdeslam en Allemagne en 2015

Un autre homme, lui aussi lié aux attentats de Paris et identifié comme "le soi-disant Mounir Ahmed Al Hadj alias Amine Choukri", a également été blessé lors de cette même intervention et hospitalisé. "Il avait été contrôlé en compagnie d'Abdeslam à Ulm en Allemagne en octobre 2015, a précisé le parquet. Au total, trois perquisitions ont eu lieu, qui se sont achevées à 20h30.

Au cours de trois perquisitions vendredi après-midi, "Salah (Abdeslam) a été intercepté (...) Le soi-disant Monir Ahmed Alaaj, alias Amine Choukri, a été appréhendé (...)", a détaillé le porte-parole du parquet fédéral belge. "Trois autres personnes ont été privées de liberté: les nommés Abid A., Sihane A. et Djemila M., tous membres de la famille qui hébergeait Salah."

Le substitut du parquet fédéral belge, Thierry Werts, le 18 mars 2016 à Bruxelles (Belgique).
Le substitut du parquet fédéral belge, Thierry Werts, le 18 mars 2016 à Bruxelles (Belgique). (LAURIE DIEFFEMBACQ / BELGA / AFP)