Attentats de Paris : Salah Abdeslam va passer sa première nuit en prison

Le principal suspect des attentats de Paris est inculpé pour "meurtres terroristes et participation aux activités d'un groupe terroriste", annonce le parquet belge.

Ce direct est terminé.

logo
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ce qu'il faut savoir

C'est une première étape. Salah Abdeslam, le suspect clé des attentats de novembre, a été inculpé pour "meurtres terroristes et participation aux activités d'un groupe terroriste", a indiqué samedi 19 mars le parquet fédéral belge. Il a ensuite été conduit à la prison de Bruges où il a été incarcéré. 

Salah Abdeslam refuse d'être extradé.  "Nous refuserons l'extradition vers la France", a déclaré son avocat Sven Mary. Il s'est exprimé après avoir pu s'entretenir "dix minutes" avec son client, qui n'a pas nié être à Paris le soir du 14 novembre. Selon le procureur de Paris, François Molins, le suspect "a affirmé qu'il voulait se faire exploser au stade de France et a fait machine arrière"

Un conseil de Défense à l'Elysée. Dès vendredi soir, le président de la République François Hollande, a annoncé la tenue d'un conseil de Défense samedi matin, à 10 heures, à l'Elysée, réunissant les ministres chargés de la sécurité et de la lutte antiterroriste. A sa sortie, le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve a indiqué que l'arrestation de Salah Abdeslam était "un coup important porté à l'organisation terroriste Daech en Europe".

Quatre autres personnes arrêtées. Un complice d'Abdeslam a également été appréhendé après avoir été légèrement blessé. Il avait utilisé ces derniers mois un faux passeport syrien, au nom de Monir Ahmed Alaaj, et une fausse carte d'identité belge, au nom d'Amine Choukri. Par ailleurs, trois "membres de la famille qui hébergeait" Abdeslam à Molenbeek ont été interpellés.

Le live

Suivez le live et réagissez en direct
#ABDESLAM

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #ABDESLAM

09h20 : Faisons un dernier point sur ce qu'il faut retenir de l'actualité de cette journée.

Jamais lâché, le XV de France s'est tout de même incliné contre l'Angleterre (31-21) au Stade de France. Le XV de la Rose remporte son premier Grand Chelem depuis 2003.

Salah Abdeslam a expliqué aux enquêteurs qu'il "voulait se faire exploser au Stade de France" et qu'il a "fait machine arrière", a révélé le procureur François Molins.

• Le suspect a été inculpé pour "meurtres terroristes et participation aux activités d'un groupe terroriste", et incarcéré à la prison de Bruges. Son avocat a indiqué qu'il refuserait son extradition, ce qui devrait retarder sa remise à la France. Suivez notre direct.

Une attaque suicide a fait au moins quatre morts et 36 blessés en plein centre d'Istanbul. Cet attentat intervient seulement six jours après un attentat perpétré par des séparatistes kurdes à Ankara.

22h33 : La France ne relâchera pas l'attention après l'arrestation de Salah Abdeslam : c'est le message de Bernard Cazeneuve, qui a annoncé le déploiement de "forces complémentaires" pour aider à assurer les contrôles aux frontières. Interpol a appelé à une vigilance accrue aux frontières en raison du risque de fuite de complices des auteurs des attaques du 13 novembre.

21h14 : Bonsoir @juju. Vous serez peut-être rassurée d'apprendre que la prison de Bruges, ouverte en 2008, a été conçue spécifiquement pour les prisonniers qui présentent un risque d'évasion. Nous vous disons plus sur cet établissement dans cet article.

21h14 : Abdeslam ne risque-t-il pas de s'évader ? Il a tant de complicités possibles. J'espère qu'il sera mis sous très haute surveillance.

20h54 : Bonsoir @Sma64. Comme l'a expliqué le procureur tout à l'heure, le fait que Salah Abdeslam refuse son extradition n’empêchera pas son transfèrement en France, mais peut simplement rallonger la procédure. La décision devrait intervenir dans 90 jours au plus tard.

20h55 : Bonsoir une petite question Abdeslam peut il vraiment refuser l'extradition ou aura-t-elle lieu de toute façon ?

20h27 : Au terme de la longue cavale de Salah Abdeslam, beaucoup se demandent si des failles dans l'enquête ont pu lui permettre d'échapper si longtemps aux autorités. Pour en savoir plus, nous avons interrogé Claude Moniquet, ancien membre de la DGSE.

20h09 : Revenons sur les principaux points de l'actualité à 20h :

Salah Abdeslam a expliqué aux enquêteurs qu'il "voulait se faire exploser au Stade de France" et qu'il a "fait machine arrière", a révélé le procureur François Molins.

• Le suspect a été inculpé pour "meurtres terroristes et participation aux activités d'un groupe terroriste", et incarcéré à la prison de Bruges. Son avocat a indiqué qu'il refuserait son extradition, ce qui devrait retarder sa remise à la France. Suivez notre direct.

Le XV de France, qui reste sur deux défaites, peut priver les Anglais du grand chelem pour le dernier match du tournoi des 6 Nations. Le match, qui débute à 21h, sera à suivre en vidéo sur francetv info.


Une attaque suicide a fait au moins quatre morts et 36 blessés en plein centre d'Istanbul. Cet attentat intervient seulement six jours après un attentat perpétré par des séparatistes kurdes à Ankara.

19h59 : Aussi importante soit sa capture, Salah Abdeslam n'était qu'un des nombreux rouages de l'organisation des attentats du 13 novembre. Si vous êtes perdus entre les assaillants, les complices inculpés et les suspects en fuite, mon collègue Clément Parrot a regroupé dans un article le profil de 26 d'entre eux.

19h30 : Voici l'intégralité de la conférence de presse du procureur de Paris après l'arrestation de Salah Abdeslam.



(REUTERS)

19h29 : Bonsoir @anonyme. La seule information à retenir de cette conférence de presse, c'est que Salah Abdeslam a affirmé aux enquêteurs qu'il voulait se faire exploser au Stade de France, et a fait machine arrière le 13 novembre.

19h29 : Un résumé de ce qu'il faut retenir de la conférence de presse du procureur de Paris ?

19h26 : Voici les images de l'arrivée de Salah Abdeslam à la prison de Bruges, où il doit être placé dans l'aile réservée aux détenus les plus dangereux. C'est là qu'est notamment incarcéré Mehdi Nemmouche, accusé d'être l'auteur de la tuerie du musée juif de Bruxelles.

(REUTERS)

19h09 : François Molins a salué "une avancée très forte" pour l'enquête au sujet des déclarations de Salah Abdeslam, mais a souligné que de nombreuses questions restent en suspens au sujet de ses déplacements le soir du 13 novembre, dans le 18e arrondissement de Paris puis à Montrouge.

18h58 : François Molins refuse de s'exprimer au sujet d'un possible lien entre l'arrestation de Salah Abdeslam, hier, et l'enterrement de son frère Brahim la veille. Les médias belges s'interrogent sur un lien entre ces deux événements, comme l'explique France 3 Nord-Pas-de-Calais.

18h56 : Le procureur reste prudent au sujet de cette affirmation de Salah Abdeslam, qui devra expliquer sa présence dans le 18e arrondissement le soir des attentats.

18h57 : Salah Abdeslam a affirmé aux enquêteurs qu'il "voulait se faire exploser au Stade de France" et qu'il a "fait machine arrière".

18h51 : Le refus d'être extradé exprimé par Salah Abdeslam va allonger la procédure, confirme le procureur, mais la décision sur sa remise à la France interviendra bien dans les trois mois à venir.

18h50 : Si le nom de François Molins vous est familier, c'est normal : c'est lui qui a piloté l'enquête sur les attentats de novembre, et qui tenait toutes les conférences de presse. Nous avions fait son portrait.




(JOEL SAGET / AFP)

18h47 : Le procureur commence par saluer la coopération "de tous les instants" entre les enquêteurs français et belges.

19h04 : Le procureur François Molins débute sa conférence de presse. Suivez-là en direct.

19h05 : La conférence du procureur François Molins sera à suivre en vidéo dans notre direct. Elle doit commencer d'une minute à l'autre.

18h32 : Un lien pour suivre la conférence de presse ?

18h31 : Sur notre blog "Police de caractère", un policier explique pourquoi il faudra attendre longtemps avant de voir le procès de Salah Abdeslam.

18h29 : La décision de remettre Salah Abdeslam à la France devrait intervenir "dans un délai de 60 jours à compter de son arrestation", ou 90 jours en cas de recours, a expliqué le ministre de la Justice français, Jean-Jacques Urvoas. Le refus signifié par l'avocat d'Abdeslam "ne fait pas obstacle à l'exécution de la remise", estime le garde des Sceaux.

18h24 : Salah Abdeslam vient d'arriver à la prison de Bruges où il sera incarcéré. Blessé à la jambe, il a passé la nuit dernière dans une chambre d'hôpital.

18h12 : Revenons sur les principaux points de l'actualité à 18h :

Salah Abdeslam a été inculpé pour "meurtres terroristes et participation aux activités d'un groupe terroriste". En garde-à-vue, il collabore avec les enquêteurs, explique son avocat, qui a indiqué qu'il refuserait son extradition, ce qui devrait retarder sa remise à la France. Suivez notre direct.

François Hollande a prononcé son discours en mémoire des victimes de la guerre d'Algérie, et est revenu sur la date contestée de cet hommage : "Le 19 mars 1962, ce n'était pas encore la paix, c'était le début de la sortie de la guerre".


Une attaque suicide a fait au moins quatre morts et 36 blessés en plein centre d'Istanbul. Cet attentat intervient seulement six jours après un attentat perpétré par des séparatistes kurdes à Ankara.

• Un Boeing de la compagnie FlyDubai, en provenance de Dubaï s'est écrasé ce matin en tentant d'atterrir à l'aéroport de Rostov-sur-le-Don, dans le sud de la Russie. Les 62 occupants de l'avion sont morts. Une vidéo de surveillance a filmé l'accident.

18h06 : En visite au salon du Livre, Manuel Valls s'est félicité de l'arrestation de Salah Abdeslam, mais a appelé les Français à être conscients de la menace terroriste. Elle "reste à un niveau très élevé, aussi élevé, sinon plus peut-être, que ce que nous avons connu avant le 13 novembre".

18h05 : "Il collabore et donc répond sur certains points aux questions des juges, ce qui fait évidemment davantage avancer l'enquête."

L'avocat de Salah Abdeslam a donné quelques détails sur le comportement de son client en garde à vue. Inculpé pour sa participation aux attentats du 13 novembre, il aurait fait plus que décrire son propre rôle dans ces attentats. Il n'a pas non plus nié s'être trouvé à Paris le jour des attaques.

17h18 : Selon le site Politico (en anglais), un détail a convaincu les policiers de lancer l'assaut sur la maison de Molenbeek où Salah Abdeslam a été découvert : une commande de pizzas beaucoup trop importante par rapport au nombre de personnes qui auraient du s'y trouver.

16h43 : BFMTV affirme en effet que Salah Abdeslam devait être l'un des kamikazes du Stade de France, mais ne précise pas la source de cette information. Elle n'est confirmée par aucune source officielle, ni par d'autres médias.

16h41 : Bonjour @anonyme. On ne sait toujours pas pourquoi l'Etat islamique a mentionné une attaque dans le 18e arrondissement de Paris, qui n'a jamais eu lieu, dans sa revendication des attentats du 13 novembre. Le téléphone de Salah Abdeslam avait été repéré dans ce quartier le soir même : l'idée qu'il ait pu renoncer à y commettre une attaque était une des pistes des enquêteurs, sans qu'elle soit confirmée pour l'instant.

16h41 : Bfmtv annonce qu'il etait prevu que Salah Abdeslam se fasse exploser au Stade de France. Savons nous alors pourquoi une attaque dans le 18eme avait ete mentionné par L'etat islamique ?

16h08 : Avant de vous quitter, voici un nouveau point sur l'actualité de ce samedi :

Au lendemain de son arrestation,Salah Abdeslam a été inculpé pour "meutres terroristes et participation aux activités d'un groupe terroriste", annonce le parquet belge. Son avocat a indiqué aux journalistes qu'il refuserait son extradition, ce qui devrait retarder sa remise aux autorités françaises.

L'arrestation de Salah Abdeslam est "un coup important porté à l'organisation terroriste Daech en Europe", a déclaré le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, à l'issue d'un conseil de défense à l'Elysée.

Une attaque suicide a fait au moins quatre morts et 36 blessés en plein centre d'Istanbul. Cet attentat intervient seulement six jours après un attentat perpétré par des séparatistes kurdes à Ankara.

• Un Boeing de la compagnie FlyDubai, en provenance de Dubaï s'est écrasé ce matin en tentant d'atterrir à l'aéroport de Rostov-sur-le-Don, dans le sud de la Russie. Les 62 occupants de l'avion sont morts. Une vidéo de surveillance a filmé l'accident.

16h04 : Salah Abdeslam a été inculpé pour "meurtres terroristes et participation aux activités d'un groupe terroriste", annonce le parquet belge.

15h55 : Le procureur de Paris, François Molins, tiendra une conférence de presse à 18h30, annonce le parquet.

15h52 : "La naïveté des autorités belges nous a coûté, à nous Français, 130 morts."

Le député Les Républicains Alain Marsaud n'y va pas par quatre chemins. "On ne peut que s'interroger sur la capacité des services d'intervention et de renseignements belges", critique cet ancien magistrat antiterroriste dans une interview au journal Le Soir. "Comment se fait-il qu'il ait fallu quatre mois pour interpeller l'un des organisateurs des attentats alors qu'il s'avère qu'il est resté dans un périmètre très restreint à Bruxelles ?", s'interroge-t-il.

15h24 : Salah Abdeslam a-t-il été dénoncé ? Pour l'expert Claude Moniquet, interrogé sur France 3, un faisceau d'indices a mené les enquêteurs vers Molenbeek. Il pourrait également avoir été victime de l'imprudence d'un de ses proches présent aux obsèques de son frère, Brahim.




15h12 : @Grand Bleu A priori, ce n'est pas la procédure d'extradition qui devrait être utilisée, mais celle du mandat d'arrêt européen. L'extradition est une procédure politique entre les gouvernements de deux Etats. Le mandat d'arrêt européen est une procédure purement judiciaire, de parquet à parquet, sans intervention directe du gouvernement.

15h09 : Devrait-on plutôt dire le transfert que l'extradition de Salah Abdeslam vers la France?

15h05 : Suite à l'arrestation de Salah Abdeslam, Interpol conseille à ses 190 pays membres une vigilance accrue aux frontières car des complices pourraient être tentés de fuir, avertit l'organisation internationale de police dans un communiqué.

14h50 : @topido @SRFC @anonyme Le refus d'extradition formulé par l'avocat de Salah Abdeslam ne signifie pas que son client ne sera pas remis à la France. Le mandat d'arrêt européen permet aux autorités judiciaires de deux pays de coopérer rapidement, en allégeant les procédures. S'il ne s'y était pas opposé, Abdeslam aurait pu être transféré en France en quelques jours. En s'y opposant, c'est-à-dire en exerçant des recours, la procédure pourrait durer "plusieurs semaines", selon le Premier ministre belge.

14h46 : Le refus de son extradition par abdeslam veut-il dire qu'il ne pourra pas être extradé vers la France quoi qu'il arrive ?

14h46 : Que peut faire la France contre ce refus? #SalahAbdeslam

14h46 : Bonjour, savez-vous si le refus d'extradition est toujours accepté ? Faut-il une raison valable? Je ne savais pas qu'il fallait l'autorisation de l'accusé.

14h31 : Malgré la capture de Salah Abdeslam, l'enquête sur les attentats de Paris est loin d'être terminée. Les enquêteurs sont toujours à la recherche de deux fugitifs, Mohamed Abrini et Soufiane Kayal. Voici, dans cet article, ce que nous savons de ces deux hommes.



(AFP)

14h25 : Qui est l'avocat belge de Salah Abdeslam ? Sven Mary, 43 ans, est surnommé l'"avocat des crapules". Nous dressons son portrait.



(JOHN THYS / AFP)

14h14 : Me Sven Mary, qui défend Salah Abdeslam, a précisé devant les journalistes qu'il avait pu voir son client une dizaine de minutes. Une audition devant un juge d'instruction concernant le mandat d'arrêt européen émis par la France doit avoir lieu dans le courant de l'après-midi.

14h11 : "Nous refusons à ce stade l'extradition", déclare l'avocat de Salah Abdeslam.

14h07 : L'avocat de Salah Abdeslam vient de s'exprimer brièvement devant la presse. "Il a été blessé par balle à la jambe et il est alité", indique Me Sven Mary

13h56 : La famille de Salah Abdeslam se dit soulagée par son arrestation. "Mohammed Abdeslam, avec qui je me suis encore entretenue il y a quelques minutes, souhaite dire, au nom de sa famille, qu'il y a un sentiment de soulagement", déclare l'avocate du frère du terroriste à la RTBF. Me Nathalie Gallant défend également deux des cinq personnes interpellées hier, selon la télévision belge.

13h05 : L'avocat de Salah Abdeslam, Sven Mary, est arrivé il y a environ 30 minutes au siège de la police fédérale belge, où son client va être entendu. Le suspect aura face à lui des policiers belges et deux policiers français. Il devrait ensuite être présenté à un juge d'instruction.

12h42 : Capturé, Salah Abdeslam va-t-il se confier aux enquêteurs ou bien se murer dans le silence ? "Les policiers vont se servir de leur connaissance de son état d'esprit pour tenter de le faire parler", nous éclaire Louis Caprioli, ancien sous-directeur chargé de la lutte contre le terrorisme à la DST. Voici son interview.

12h18 : L'autre individu interpellé en compagnie de Salah Abdeslam hier à Molenbeek serait rentré en Europe le 20 septembre par l'île grecque de Leros, selon L'Express. Amine Choukri (fausse identité) est soupçonné d'avoir apporté son aide aux auteurs des attentats de Paris.

12h12 : Les médias belges se réjouissent tous de la fin de cavale de Salah Abdeslam, mais se gardent bien de crier victoire. "La bataille continue", titre ainsi le quotidien flamand De Tijd. Voici notre revue de presse des médias belges.

11h44 : "L'opération a été rendue possible par la surveillance étroite de sites et de personnes."

Le chef du gouvernement belge précise, lors d'une conférence de presse, que 300 à 400 enquêteurs ont été mobilisés dans les investigations sur les auteurs présumés des attentats de Paris.

11h27 : Bernard Cazeneuve a indiqué que dix personnes étaient actuellement mises en examen dans l'enquête sur les attentats de Paris, deux en France et huit en Belgique. Toutes affaires de terrorismes confondues, "74 individus ont été interpellés en France, 37 mis en examen et 28 écroués, a précisé le ministre.

11h25 : "Jamais l'activité des services de lutte contre le terrorisme en France n'a été aussi intense. Elle se poursuivra. (...) Nous gagnerons la guerre contre le terrorisme en agissant sans trêve ni pause."

Bernard Cazeneuve s'exprime à l'issue du conseil de défense à l'Elysée.

11h24 : "Il s'agit d'un coup important porté à l'organisation terroriste Daech en Europe."

11h20 : "Salah Abdeslam devra répondre de ses actes devant la justice française."

Le ministre de l'Intérieur s'exprime à l'issue du conseil de défense qui s'est tenu à l'Elysée.

11h09 : Qu'attend Salah Abdeslam après son arrestation en Belgique ? Après sa garde à vue et la présentation à un juge, il pourrait être mis en examen dès ce soir, puis incarcéré. Ensuite, son extradition vers la France ne devrait pas poser de problème, et prendre entre quelques jours et deux mois. Plus de détails dans notre article.

10h51 : Si il y a une communication, cela ne va pas; si il n'y a pas de communication, cela ne va toujours pas ! Que faire ? Le contexte me semble important et doit être permettre une information officielle !

10h50 : #CIOTTI Et alors ? Pourquoi pas une opération de communication ? Les victimes de novembre méritent bien ça, non? Que ne dirait-on pas si l'arrestation de ce terroriste était passée sous silence par le pouvoir ? La polémique a ses limites, M Ciotti !

10h49 : Mr Ciotti , par respect pour les victimes et leur famille, ne cherchez pas à polémiquer. Laissez le président de la République faire la seule chose qu'il fait bien.

12h43 : Les critiques d'Eric Ciotti sur la tenue d'un conseil de défense à l'Elysée, qu'il qualifie d'"opération de communication", vous font réagir dans les commentaires. Cette réunion a été décidée après l'arrestation de Salah Abdeslam.

11h05 : Voici un point sur l'actualité de ce samedi :

Salah Abdeslam, suspect-clé des attentats du 13 novembre à Paris, a été capturé hier dans la commune bruxelloise de Molenbeek. Après un court séjour à l'hôpital pour une blessure légère à la jambe, il a été transféré pour être entendu par les enquêteurs.

Quatre autres personnes ont été arrêtées hier. Il s'agit d'Amine Choukri (fausse identité), suspecté d'avoir aidé à préparer les attentats, et de trois membres d'une famille qui a hébergé Salah Abdeslam.

A la suite de l'arrestation de Salah Abdeslam, un conseil de défense convoqué par François Hollande se tient à l'Elysée depuis 10 heures ce samedi, pour "faire le point sur les opérations menées et sur la lutte contre les filières terroristes en France et en Europe".

• Un Boeing de la compagnie FlyDubai, en provenance de Dubaï s'est écrasé ce matin en tentant d'atterrir à l'aéroport de Rostov-sur-le-Don, dans le sud de la Russie. Les 62 occupants de l'avion sont morts.

09h55 : Les associations représentant les familles des victimes des attentats du 13 novembre seront reçues par François Hollande lundi, annonce l'Elysée.

09h50 : .@ECiotti : "Qu'y a-t-il de nouveau depuis l'arrestation de ce terroriste pour faire ce conseil de défense ?"

09h50 : .@ECiotti sur le conseil de défense à l'Élysée : "On est là dans une opération de communication"

09h51 : François Hollande a convoqué un conseil de défense qui doit débuter à 10 heures à l'Elysée. Sur i-Télé, le député des Républicains Eric Ciotti critique "une opération de communication".

09h44 : Outre Salah Abdeslam, quatre autre personnes ont été arrêtées hier à Molenbeek, dont Amine Choukri, suspecté d'avoir aidé à préparer les attentats. Voici un article détaillant ce que l'on sait d'eux.

09h38 : Mon tweet précédent me fait flipper, littéralement.

09h38 : La dernière fois que j'ai fait la sieste, le PSG a mis 9 buts. Si ca se trouve, quand j'émergerais, on aura retrouvé Salah Abdeslam.

09h38 : Elle pensait juste faire une blague anodine. Dans un tweet posté hier vers 15 heures, une journaliste de Metronews a prédit avant tout le monde l'arrestation de Salah Abdeslam. A notre connaissance, elle ne s'est pas encore reconvertie dans la voyance.

09h33 : Après sa sortie de l'hôpital, Salah Abdeslam a été transféré pour être auditionné par un juge d'instruction. Selon France info, il devrait ensuite être incarcéré à la maison d'arrêt de Bruges, où une cellule (la numéro 8), lui est réservée depuis de longs mois.

08h52 : Depuis hier, les félicitations fusent à l'endroit des enquêteurs qui ont permis l'arrestation de Salah Abdeslam. Au milieu de ce concert de louanges, le journal Le Monde souligne qu'il y a également des ratages dans la traque du terroriste. Et qu'il n'a pu être appréhendé que grâce à des témoignages spontanés.

08h34 : @anonyme François Hollande a annoncé hier soir qu'il réunirait un Conseil de défense à 10 heures ce matin à l'Elysée. Il n'a pas précisé quel serait le contenu de cette réunion, assurant simplement de "continuer et poursuivre" la lutte contre les réseaux jihadistes.

19h11 : Molenbeek. Véhicules de Police vont et viennent . #Abdeslam arrêté. Mais OP en cours. Peut-être pour un 3eme suspect

19h10 : Bravo à nos forces de l'ordre & aux policiers belges pour l'arrestation #Abdeslam

19h09 : Je salue le travail des enquêteurs et des forces d intervention qui a permis de neutraliser Salah #Abdeslam. Travail minutieux