Salah Abdeslam était prêt à "refaire quelque chose depuis Bruxelles", rapporte un ministre belge

Le suspect-clé des attentats du 13 novembre a été inculpé en Belgique de "participation à des assassinats terroristes" et de "participation aux activités d'un groupe terroriste".

La photo de Salah Abdeslam, principal suspect encore vivant après les attentats de Paris, publiée mardi 17 novembre 2015 par la police fédérale belge.
La photo de Salah Abdeslam, principal suspect encore vivant après les attentats de Paris, publiée mardi 17 novembre 2015 par la police fédérale belge. (POLICE FEDERALE BELGE)

Mis à jour le , publié le

Ce qu'il faut savoir

Depuis son arrestation à Bruxelles, Salah Abdeslam a fait de nombreuses déclarations aux enquêteurs, affirmant notamment qu'il devait se faire exploser au Stade de France. Mais "l'autre information est qu'il était prêt à refaire quelque chose depuis Bruxelles", révèle le ministre belge des Affaires étrangères, dimanche 20 mars, sans donner plus de précisions. "Peut-être que c'est la réalité", estime le ministre, car les investigations qui ont permis la capture de Salah Abdeslam ont mis à jour des armes et un réseau autour de lui à Bruxelles.

Une plainte contre le procureur Molins. L'avocat de Salah Abdeslam a annoncé dimanche son intention de déposer plainte contre le procureur François Molins, pour "violation du secret de l'instruction". "La lecture d'une partie de sa conférence de presse est une violation. C'est une faute et je ne peux pas la laisser passer", a expliqué Sven Mary sur la RTBF.

Il voulait "se faire exploser" au Stade de France. Depuis son arrestation, Salah Abdeslam "collabore avec la justice belge", selon son avocat Sven Mary. Aux enquêteurs belges, il a indiqué qu'il "voulait se faire exploser au stade de France" le soir des attentats, avant de faire "machine arrière", a déclaré le procureur de Paris François Molins samedi soir.

Il a refusé son extradition. Par ailleurs, Salah Abdeslam, qui s'est vu notifier un mandat d'arrêt européen émis par la justice française, "refusera son extradition vers la France", a encore prévenu son avocat. Mais ce refus ne bloquera pas son transfèrement, puisque la décision d'autoriser la remise de ce Français interviendra au maximum "dans un délai de 60 jours à compter de son arrestation", ou de 90 jours en cas de recours, a soutenu samedi le ministère français de la Justice.

Les contrôles aux frontières renforcés. Samedi, la France a déployé des forces supplémentaires pour "optimiser" les contrôles à ses frontières, a annoncé samedi son ministre de l'Intérieur, jugeant "extrêmement élevé" le niveau de menace. 

Le live

Suivez le live et réagissez en direct
#ABDESLAM

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #ABDESLAM

23h00 : Ce live est terminé. Il reprendra demain à 6 heures. En attendant, voici l'essentiel de l'actualité :

• La droite a remporté les trois élections législatives partielles de ce dimanche, dans l'Aisne, les Yvelines et le Nord.



• L'islamiste présumé arrêté mercredi en région parisienne a été mis en examen, selon une source judiciaire à l'AFP.

• Après les attentats de Paris, Salah Abdeslam était "prêt à refaire quelque chose" à Bruxelles, annonce le ministre belge des Affaires étrangères.



• Un mouvement de grève des contrôleurs du ciel perturbe le trafic dans six aéroports français. Le point dans cet article.

• A la surprise générale, Monaco s'est imposé 2-0 face au PSG. Une victoire qui conforte leur deuxième place.

22h46 : Salah Abdeslam sera transféré en France. Sur son blog, notre magistrate Judge Marie revient sur le parcours judiciaire qui attend le suspect clé des attentats de novembre.

20h16 : Devant les caméras de France 2, l'avocat de Salah Abdeslam a expliqué pourquoi il porte plainte contre le procureur de Paris.



(FRANCE 2)

20h16 : Que faut-il retenir de l'actualité à 20 heures ?



• L'islamiste présumé arrêté mercredi en région parisienne a été mis en examen, selon une source judiciaire à l'AFP.

• Après les attentats de Paris, Salah Abdeslam était "prêt à refaire quelque chose" à Bruxelles, annonce le ministre belge des Affaires étrangères.



• Un mouvement de grève des contrôleurs du ciel perturbe le trafic dans six aéroports français. Le point dans cet article.

Un grave accident d'autocar a fait 13 morts et 44 blessés en Espagne, entre Valence et Tarragone. Les victimes sont toutes des étudiantes, selon les autorités.

18h01 : Il est 18 heures, le point sur l'actualité:

• L'islamiste présumé arrêté mercredi en région parisienne a été mis en examen, selon une source judiciaire à l'AFP.

• Après les attentats de Paris, Salah Abdeslam était "prêt à refaire quelque chose" à Bruxelles, annonce le ministre belge des Affaires étrangères.

Un grave accident d'autocar a fait 13 morts et 44 blessés en Espagne, entre Valence et Tarragone. Les victimes sont toutes des étudiantes, selon les autorités.



• Hatem Ben Arfa et Nice mènent 1-0 à l'Allianz Riviera contre Ajaccio. Une victoire leur permettrait de remonter sur le podium.

17h42 : "C'est peut-être la réalité parce que nous avons trouvé beaucoup d'armes, des armes lourdes au cours des premières investigations, et nous avons trouvé un nouveau réseau autour de lui à Bruxelles."

Si les déclarations de Salah Abdeslam sur un éventuel projet terroriste à Bruxelles sont à prendre avec précaution, le ministre belge qui a révélé cette information la juge crédible.

17h39 : "Les nouvelles informations, c'est qu'il était prêt à refaire quelque chose depuis Bruxelles"



Lorsune conférence à Bruxelles, le ministre des Affaires étrangères a donné de nouveaux détails sur Salah Abdeslam.

17h15 : Après les attentats de Paris, Salah Abdeslam était "prêt à refaire quelque chose" à Bruxelles, annonce le ministre belge des Affaires étrangères.

16h06 : Voici un nouveau point sur l'actualité de ce dimanche :

Un grave accident d'autocar a fait 13 morts et 44 blessés en Espagne, entre Valence et Tarragone. Les victimes sont toutes des étudiantes, selon les autorités.

Salah Abdeslam a passé sa première nuit dans la prison ultra-sécurisée de Bruges. Devant les enquêteurs, il a déclaré avoir voulu "se faire exploser au Stade de France" avant de faire "machine arrière", selon le procureur de Paris. Des révélations qui poussent l'avocat du terroriste présumé à porter plainte contre François Molins pour violation du secret de l'instruction. Francetv info a sélectionné neuf liens pour faire le point sur l'affaire.

• Les adhérents de l'UDI refusent, à 66,56%, de participer à la primaire de la droite si leur parti ne trouve pas d'accord électoral avec Les Républicains. Le résultat du vote a été rendu public cet après-midi au congrès de l'UDI.

Paris accueille Monaco ce soir à 21 heures pour le choc de cette 31e journée de championnat. Hier, Lyon est remonté sur la troisième marche du podium en attendant le match de Nice contre Ajaccio, à 17 heures. Plus tôt dans l'après-midi, Bordeaux et Bastia se sont neutralisés (1-1).

15h08 : Depuis vendredi soir, nous parlons beaucoup de l'arrestation de Salah Abdeslam. Vous êtes perdus sous ce flot d'informations ? La rédaction a sélectionné neuf liens pour faire le point sur la situation.

14h55 : Les services de renseignement belges ont-ils failli ? Pour certains il est anormal que quatre mois aient été nécessaires pour mettre la main sur Salah Abdeslam. Ces critiques sont-elles fondées ? Réponse dans notre article.

13h46 : "Quand on en fait le cerveau de cette opération je pense qu'on en fait un peu trop (...) Tout le monde en fait un peu trop."


François Fillon juge que les responsables politiques et la presse ne sont pas suffisamment sur la réserve vis-à-vis de l'arrestation de Salah Abdeslam. "C'est juste un pion parmi d'innombrables pions dans une guerre mondiale et faire [de son arrestation] une immense victoire contre le terrorisme, c'est d'une certaine façon nier la gravité de la situation qui est en face de nous", déclare l'ancien Premier ministre sur RTL.

12h45 : Une seule chose à répondre à cet avocat : 130 morts...Un peu de dignité!

12h43 : Pour un type comme lui il ne peut y avoir de secret d'instruction . On ne peut bafouer toutes les lois républicaines et humaines et les utiliser quand on le désire !

12h43 : Son avocat va porter plainte!!!! C'est honteux!!!

12h42 : La volonté de l'avocat de Salah Abdeslam de porter plainte contre le procureur de Paris pour violation du secret de l'instruction vous fait réagir dans les commentaires.

12h17 : Que retenir de l'actualité à la mi-journée ?

Un grave accident d'autocar a fait 14 morts et 43 blessés en Espagne, entre Valence et Tarragone. Les victimes sont des étudiants étrangers inscrits à l'université de Barcelone dans le cadre du programme Erasmus.

Salah Abdeslam a passé sa première nuit dans la prison ultra-sécurisée de Bruges. Devant les enquêteurs, il a déclaré avoir voulu "se faire exploser au Stade de France" avant de faire "machine arrière", selon le procureur de Paris. Des révélations qui poussent l'avocat du terroriste présumé à porter plainte contre François Molins pour violation du secret de l'instruction.

Jamais lâché, le XV de France s'est tout de même incliné contre l'Angleterre (31-21) au Stade de France. Le XV de la Rose remporte son premier Grand Chelem depuis 2003.

Lyon remonte provisoirement sur la 3e marche du podium avant la rencontre entre Nice et Ajaccio, cet après-midi à 17 heures. A 14 heures, Bordeaux accueille Bastia et à 21 heures, le PSG reçoit son dauphin, Monaco.

11h58 : L'avocat de Salah Abdeslam reproche à François Molins d'avoir dévoilé une partie de ce qu'a dit son client lors de ses premières auditions. Pour rappel, voici ce qu'a déclaré hier le procureur de Paris lors de sa conférence de presse : "Il a affirmé devant les enquêteurs belges qu'il – je cite – 'voulait se faire exploser au Stade de France' et qu'il avait fait – je cite encore – 'machine arrière'".

11h34 : L'avocat de Salah Abdeslam va déposer plainte pour violation du secret de l'instruction contre le procureur de Paris, François Molins.

11h26 : Il semblerait que la publication d'un article de L'Obs évoquant la découverte de traces ADN de Salah Abdeslam dans l'appartement de Forest ait irrité les autorités belges. Le Monde souligne la différence de culture entre les médias belges, qui se plient volontiers aux demandes des services de police, et médias français, qui ont tendance à privilégier l'information du public.

11h04 : Réflexe corporatiste ou fausse information ? Il a été dit que les autorités belges ont dû avancer l'assaut du fait de révélations irresponsables de journalistes belges et français. Pourtant plus aucun média n'en parle. Pouvez-vous faire la lumière sur ça, svp ?

10h56 : La capture de Salah Abdeslam vivant devrait permettre aux enquêteurs d'avancer sur plusieurs points qui restent encore flous. Quel rôle exact a-t-il joué dans les attentats du 13 novembre ? Que faisait-il dans le 18e arrondissement de Paris ? A-t-il été recruteur de jihadistes ? Nous avons listé dans cet article les différentes questions auxquelles le terroriste présumé devra répondre.

09h27 : Son arrestation l'a remis au centre de l'actualité. Voyou, fêtard, terroriste... qui est vraiment Salah Abdeslam ? Francetv info dresse le portrait de cet homme de 26 ans, "ennemi public numéro 1" depuis les attentats du 13 novembre.





09h19 : On commence avec un premier point sur l'actualité de ce dimanche :

Salah Abdeslam a passé sa première nuit dans la prison ultra-sécurisée de Bruges. Hier, il a expliqué aux enquêteurs avoir voulu "se faire exploser au Stade de France" avant de faire "machine arrière". Des explications qui ne collent pas forcément avec le déroulé des événements le 13 novembre.

• Le suspect a été inculpé pour "meurtres terroristes et participation aux activités d'un groupe terroriste". Son avocat a indiqué qu'il refuserait son extradition, ce qui devrait retarder sa remise à la France. Un éventuel procès ne verra toutefois pas le jour avant de longues années.

Jamais lâché, le XV de France s'est tout de même incliné contre l'Angleterre (31-21) au Stade de France. Le XV de la Rose remporte son premier Grand Chelem depuis 2003.

Lyon remonte provisoirement sur la 3e marche du podium avant la rencontre entre Nice et Ajaccio, cet après-midi à 17 heures.

09h20 : Faisons un dernier point sur ce qu'il faut retenir de l'actualité de cette journée.

Jamais lâché, le XV de France s'est tout de même incliné contre l'Angleterre (31-21) au Stade de France. Le XV de la Rose remporte son premier Grand Chelem depuis 2003.

Salah Abdeslam a expliqué aux enquêteurs qu'il "voulait se faire exploser au Stade de France" et qu'il a "fait machine arrière", a révélé le procureur François Molins.

• Le suspect a été inculpé pour "meurtres terroristes et participation aux activités d'un groupe terroriste", et incarcéré à la prison de Bruges. Son avocat a indiqué qu'il refuserait son extradition, ce qui devrait retarder sa remise à la France. Suivez notre direct.

Une attaque suicide a fait au moins quatre morts et 36 blessés en plein centre d'Istanbul. Cet attentat intervient seulement six jours après un attentat perpétré par des séparatistes kurdes à Ankara.

22h33 : La France ne relâchera pas l'attention après l'arrestation de Salah Abdeslam : c'est le message de Bernard Cazeneuve, qui a annoncé le déploiement de "forces complémentaires" pour aider à assurer les contrôles aux frontières. Interpol a appelé à une vigilance accrue aux frontières en raison du risque de fuite de complices des auteurs des attaques du 13 novembre.

21h14 : Bonsoir @juju. Vous serez peut-être rassurée d'apprendre que la prison de Bruges, ouverte en 2008, a été conçue spécifiquement pour les prisonniers qui présentent un risque d'évasion. Nous vous disons plus sur cet établissement dans cet article.

21h14 : Abdeslam ne risque-t-il pas de s'évader ? Il a tant de complicités possibles. J'espère qu'il sera mis sous très haute surveillance.

20h54 : Bonsoir @Sma64. Comme l'a expliqué le procureur tout à l'heure, le fait que Salah Abdeslam refuse son extradition n’empêchera pas son transfèrement en France, mais peut simplement rallonger la procédure. La décision devrait intervenir dans 90 jours au plus tard.

20h55 : Bonsoir une petite question Abdeslam peut il vraiment refuser l'extradition ou aura-t-elle lieu de toute façon ?

20h27 : Au terme de la longue cavale de Salah Abdeslam, beaucoup se demandent si des failles dans l'enquête ont pu lui permettre d'échapper si longtemps aux autorités. Pour en savoir plus, nous avons interrogé Claude Moniquet, ancien membre de la DGSE.

20h09 : Revenons sur les principaux points de l'actualité à 20h :

Salah Abdeslam a expliqué aux enquêteurs qu'il "voulait se faire exploser au Stade de France" et qu'il a "fait machine arrière", a révélé le procureur François Molins.

• Le suspect a été inculpé pour "meurtres terroristes et participation aux activités d'un groupe terroriste", et incarcéré à la prison de Bruges. Son avocat a indiqué qu'il refuserait son extradition, ce qui devrait retarder sa remise à la France. Suivez notre direct.

Le XV de France, qui reste sur deux défaites, peut priver les Anglais du grand chelem pour le dernier match du tournoi des 6 Nations. Le match, qui débute à 21h, sera à suivre en vidéo sur francetv info.


Une attaque suicide a fait au moins quatre morts et 36 blessés en plein centre d'Istanbul. Cet attentat intervient seulement six jours après un attentat perpétré par des séparatistes kurdes à Ankara.

19h59 : Aussi importante soit sa capture, Salah Abdeslam n'était qu'un des nombreux rouages de l'organisation des attentats du 13 novembre. Si vous êtes perdus entre les assaillants, les complices inculpés et les suspects en fuite, mon collègue Clément Parrot a regroupé dans un article le profil de 26 d'entre eux.

19h30 : Voici l'intégralité de la conférence de presse du procureur de Paris après l'arrestation de Salah Abdeslam.



(REUTERS)

19h29 : Bonsoir @anonyme. La seule information à retenir de cette conférence de presse, c'est que Salah Abdeslam a affirmé aux enquêteurs qu'il voulait se faire exploser au Stade de France, et a fait machine arrière le 13 novembre.

19h29 : Un résumé de ce qu'il faut retenir de la conférence de presse du procureur de Paris ?

19h26 : Voici les images de l'arrivée de Salah Abdeslam à la prison de Bruges, où il doit être placé dans l'aile réservée aux détenus les plus dangereux. C'est là qu'est notamment incarcéré Mehdi Nemmouche, accusé d'être l'auteur de la tuerie du musée juif de Bruxelles.

(REUTERS)

19h09 : François Molins a salué "une avancée très forte" pour l'enquête au sujet des déclarations de Salah Abdeslam, mais a souligné que de nombreuses questions restent en suspens au sujet de ses déplacements le soir du 13 novembre, dans le 18e arrondissement de Paris puis à Montrouge.

18h58 : François Molins refuse de s'exprimer au sujet d'un possible lien entre l'arrestation de Salah Abdeslam, hier, et l'enterrement de son frère Brahim la veille. Les médias belges s'interrogent sur un lien entre ces deux événements, comme l'explique France 3 Nord-Pas-de-Calais.

18h56 : Le procureur reste prudent au sujet de cette affirmation de Salah Abdeslam, qui devra expliquer sa présence dans le 18e arrondissement le soir des attentats.

18h57 : Salah Abdeslam a affirmé aux enquêteurs qu'il "voulait se faire exploser au Stade de France" et qu'il a "fait machine arrière".

18h51 : Le refus d'être extradé exprimé par Salah Abdeslam va allonger la procédure, confirme le procureur, mais la décision sur sa remise à la France interviendra bien dans les trois mois à venir.

18h50 : Si le nom de François Molins vous est familier, c'est normal : c'est lui qui a piloté l'enquête sur les attentats de novembre, et qui tenait toutes les conférences de presse. Nous avions fait son portrait.




(JOEL SAGET / AFP)

18h47 : Le procureur commence par saluer la coopération "de tous les instants" entre les enquêteurs français et belges.

19h04 : Le procureur François Molins débute sa conférence de presse. Suivez-là en direct.

19h05 : La conférence du procureur François Molins sera à suivre en vidéo dans notre direct. Elle doit commencer d'une minute à l'autre.

18h32 : Un lien pour suivre la conférence de presse ?

18h31 : Sur notre blog "Police de caractère", un policier explique pourquoi il faudra attendre longtemps avant de voir le procès de Salah Abdeslam.

18h29 : La décision de remettre Salah Abdeslam à la France devrait intervenir "dans un délai de 60 jours à compter de son arrestation", ou 90 jours en cas de recours, a expliqué le ministre de la Justice français, Jean-Jacques Urvoas. Le refus signifié par l'avocat d'Abdeslam "ne fait pas obstacle à l'exécution de la remise", estime le garde des Sceaux.

18h24 : Salah Abdeslam vient d'arriver à la prison de Bruges où il sera incarcéré. Blessé à la jambe, il a passé la nuit dernière dans une chambre d'hôpital.

18h12 : Revenons sur les principaux points de l'actualité à 18h :

Salah Abdeslam a été inculpé pour "meurtres terroristes et participation aux activités d'un groupe terroriste". En garde-à-vue, il collabore avec les enquêteurs, explique son avocat, qui a indiqué qu'il refuserait son extradition, ce qui devrait retarder sa remise à la France. Suivez notre direct.

François Hollande a prononcé son discours en mémoire des victimes de la guerre d'Algérie, et est revenu sur la date contestée de cet hommage : "Le 19 mars 1962, ce n'était pas encore la paix, c'était le début de la sortie de la guerre".


Une attaque suicide a fait au moins quatre morts et 36 blessés en plein centre d'Istanbul. Cet attentat intervient seulement six jours après un attentat perpétré par des séparatistes kurdes à Ankara.

• Un Boeing de la compagnie FlyDubai, en provenance de Dubaï s'est écrasé ce matin en tentant d'atterrir à l'aéroport de Rostov-sur-le-Don, dans le sud de la Russie. Les 62 occupants de l'avion sont morts. Une vidéo de surveillance a filmé l'accident.

18h06 : En visite au salon du Livre, Manuel Valls s'est félicité de l'arrestation de Salah Abdeslam, mais a appelé les Français à être conscients de la menace terroriste. Elle "reste à un niveau très élevé, aussi élevé, sinon plus peut-être, que ce que nous avons connu avant le 13 novembre".

18h05 : "Il collabore et donc répond sur certains points aux questions des juges, ce qui fait évidemment davantage avancer l'enquête."

L'avocat de Salah Abdeslam a donné quelques détails sur le comportement de son client en garde à vue. Inculpé pour sa participation aux attentats du 13 novembre, il aurait fait plus que décrire son propre rôle dans ces attentats. Il n'a pas non plus nié s'être trouvé à Paris le jour des attaques.

17h18 : Selon le site Politico (en anglais), un détail a convaincu les policiers de lancer l'assaut sur la maison de Molenbeek où Salah Abdeslam a été découvert : une commande de pizzas beaucoup trop importante par rapport au nombre de personnes qui auraient du s'y trouver.

16h43 : BFMTV affirme en effet que Salah Abdeslam devait être l'un des kamikazes du Stade de France, mais ne précise pas la source de cette information. Elle n'est confirmée par aucune source officielle, ni par d'autres médias.

16h41 : Bonjour @anonyme. On ne sait toujours pas pourquoi l'Etat islamique a mentionné une attaque dans le 18e arrondissement de Paris, qui n'a jamais eu lieu, dans sa revendication des attentats du 13 novembre. Le téléphone de Salah Abdeslam avait été repéré dans ce quartier le soir même : l'idée qu'il ait pu renoncer à y commettre une attaque était une des pistes des enquêteurs, sans qu'elle soit confirmée pour l'instant.

16h41 : Bfmtv annonce qu'il etait prevu que Salah Abdeslam se fasse exploser au Stade de France. Savons nous alors pourquoi une attaque dans le 18eme avait ete mentionné par L'etat islamique ?

16h08 : Avant de vous quitter, voici un nouveau point sur l'actualité de ce samedi :

Au lendemain de son arrestation,Salah Abdeslam a été inculpé pour "meutres terroristes et participation aux activités d'un groupe terroriste", annonce le parquet belge. Son avocat a indiqué aux journalistes qu'il refuserait son extradition, ce qui devrait retarder sa remise aux autorités françaises.

L'arrestation de Salah Abdeslam est "un coup important porté à l'organisation terroriste Daech en Europe", a déclaré le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, à l'issue d'un conseil de défense à l'Elysée.

Une attaque suicide a fait au moins quatre morts et 36 blessés en plein centre d'Istanbul. Cet attentat intervient seulement six jours après un attentat perpétré par des séparatistes kurdes à Ankara.

• Un Boeing de la compagnie FlyDubai, en provenance de Dubaï s'est écrasé ce matin en tentant d'atterrir à l'aéroport de Rostov-sur-le-Don, dans le sud de la Russie. Les 62 occupants de l'avion sont morts. Une vidéo de surveillance a filmé l'accident.