Attaque de gendarmes à Paris : polémique autour des armes de l'assaillant

L'auteur de l'attaque contre des gendarmes le lundi 19 juin à Paris avait fait part, dans un courrier adressé à un de ses proches, de ses sympathies pour l'organisation terroriste État islamique.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Un grand nombre d'armes et de munitions ont été saisies dans le véhicule et au domicile de l'homme qui a attaqué avec sa voiture des gendarmes sur les Champs-Elysées hier, lundi 19 juin. C'est un véritable arsenal que possédait Adam Djaziri, comme l'on découvert par la suite les enquêteurs en allant perquisitionner le domicile de ses parents, où l'homme vivait.

Tireur sportif et fiché S

Fiché S depuis 2015 pour islamisme radical, il était titulaire d'un permis de port d'armes. "Ces dernières années, son visage a changé. Dans la commune, il ne parlait plus à personne", déclare l'un de ses camarades au collège, qui le décrit à l'époque quelqu'un de "très gentil et souriant". La question se pose maintenant de savoir comment il a pu exercer le tir sportif et conserver son permis de port d'arme alors qu'il était surveillé par les services antiterroristes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le père des deux frères, Michael Santiago, a été arrêté et inculpé pour négligence ayant causé la mort d\'un enfant.
Le père des deux frères, Michael Santiago, a été arrêté et inculpé pour négligence ayant causé la mort d'un enfant. (MICHËLE CONSTANTINI / MAXPPP)