Attentat de Nice

Un camion a foncé dans la foule sur la promenade des Anglais à Nice (Alpes-Maritimes), jeudi 14 juillet, après le feu d'artifice et son chauffeur a ensuite tiré sur la foule avec un pistolet. Le chauffeur du camion a été abattu.Il s'agit de Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, un Tunisien de 31 ans, qui se serait "radicalisé très rapidement", a indiqué Bernard Cazeneuve. 

Le bilan humain fait état de 84 morts, dont 10 enfants et adolescents. Par ailleurs, 303 personnes ont été blessées. Le pronostic vital de 18 d'entre elles était toujours engagé dimanche matin, plus de deux jours après le drame. 

L'attentat a été revendiqué par l'Etat islamique samedi matin, près de 36 heures après les faits. 

Une enquête a été ouverte pour "assassinats et tentatives d’assassinats en bande organisée en lien avec une entreprise terroriste" et "association de malfaiteurs terroriste criminelle" a été confiée à la section antiterroriste du parquet de Paris.

Le président de la République a annoncé la prolongation de trois mois de l'état d'urgence, qui devait s'achever le 26 juillet. De même, il a déclaré qu'il ferait "appel à la réserve opérationnelle" pour venir soulager les effectifs de policiers et de gendarmes.

1234567891020