Présidentielle : les mesures des candidats pour lutter contre le terrorisme

L'attentat déjoué remet au coeur de la campagne présidentielle la lutte contre le terrorisme. Guillaume Daret détaille les mesures des candidats en la matière. 

FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Jean-Luc Mélenchon, Benoît Hamon, Emmanuel Macron, François Fillon et Marine Le Pen partagent un certain nombre de propositions en matière de lutte contre le terrorisme. "Plus de moyens par exemple pour les forces de sécurité ou encore un meilleur renseignement au niveau territorial. Il est cependant vrai qu'il y a des points de divergences. L'état d'urgence par exemple qui doit finir mi-juillet", précise Guillaume Daret sur le plateau de France 2.

Mélenchon veut sortir de l'état d'urgence

Faut-il alors maintenir l'état d'urgence ? "'Rien n'autorise à le lever", c'est ce qu'a dit François Fillon il y a quelques jours. Emmanuel Macron avait indiqué sur ce plateau qu'il devait être maintenu 'aussi longtemps que nécessaire'. Marine Le Pen estime que ça ne sert pas à grand-chose et parle d'un 'état de pacotille'. Quant à Jean-Luc Mélenchon, il veut très clairement en sortir. Benoît Hamon est également dubitatif quant à son efficacité. Emmanuel Macron a beaucoup travaillé sur des mesures de cyber-sécurité. Il souhaite obliger les compagnies internet à livrer des données cryptées. Marine Le Pen veut de son côté expulser les fichés S étrangers. Benoît Hamon prône lui la création d'une agence européenne de renseignement", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les affiches de campagne des candidats ont été collées sur les panneaux officiels, le 19 avril 2017 au Chastang (Corrèze).
Les affiches de campagne des candidats ont été collées sur les panneaux officiels, le 19 avril 2017 au Chastang (Corrèze). (CAMILLE ADAOUST / FRANCEINFO)