Opération antiterroriste : cinq personnes interpellées, quatre armes lourdes retrouvées

Une opération antiterroriste menée dans plusieurs villes de Seine-Maritime, du Nord et de la Loire a permis d'interpeller cinq personnes et de de mettre la main sur quatre armes lourdes. 

Les forces antiterroristes à Nancy en novembre 2015. Image d\'illustration. 
Les forces antiterroristes à Nancy en novembre 2015. Image d'illustration.  (/NCY / MAXPPP)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Cinq personnes ont été interpellées par les policiers dans plusieurs villes françaises. Elles sont soupçonnées par les services antiterroristes d'avoir voulu commettre une action violente, selon les informations du Parisien, confirmées à franceinfo par une source judiciaire.

Les cinq individus ont été arrêtés lors d'une opération antiterroriste menée mardi 2 mai au matin dans plusieurs communes. Les forces de l'ordre sont notamment intervenues à Bihorel, une ville proche de Rouen, en Seine-Maritime, à Villeneuve d'Ascq, dans le Nord et à Roanne, dans la Loire.

Armes de poing et fusils mitrailleurs

Dans la commune proche de Rouen, les perquisitions ont permis de découvrir plusieurs armes lourdes. Les calibres des quatre engins de tir confisqués allaient du 7,62 au 9 millimètres. Il s'agissait de deux armes de poing et de deux fusils mitrailleurs.

L'enquête est menée par la police judiciaire. Elle a été ouverte par le parquet de Paris le 8 mars dernier, selon les sources judiciaires de franceinfo.