Attaque devant Notre-Dame de Paris : le profil de l'assaillant

Le 6 juin,  Farid Ikken, armé d'un marteau, a agressé une patrouille de police sur le parvis de Notre-Dame de Paris. Il n'était pas connu des services de police ni de renseignement et n'éveillait aucun soupçon.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le profil de l'assaillant de Notre-Dame de Paris étonne. Farid Ikken, 40 ans, est un étudiant algérien. Il est arrivé en France pour faire sa thèse de doctorat dans l'Université de Lorraine. Son directeur de thèse est abasourdi. Il ne comprend pas le basculement de son élève diplômé en journalisme. "Il avait travaillé pour la radio suédoise. Il disait beaucoup de bien de l'Occident. Il était occidentalisé. Il croyait à l'idéal de la démocratie par la liberté de la presse. Il défendait les valeurs du journalisme à l'Occidental. Il est aux antipodes de ce que sont les islamistes radicalisés", explique au micro de France 3 Arnaud Mercier, directeur de thèse de Farid Ikkan.

Il a prêté allégeance à Daech

Hier, Farid Ikken s'est présenté comme un soldat du califat, combattant de Daech. Dans les perquisitions de son appartement dans une résidence universitaire, les enquêteurs ont retrouvé une vidéo où l'étudiant algérien prête allégeance au groupe Etat islamique. Pourtant, il était très discret et n'éveillait aucun soupçon. Profil d'autant plus atypique que Farid Ikken n'était pas connu des services de police, encore moins des services de renseignement ou de la justice. Sa radicalisation a trompé tous les radars.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des policiers devant la cathédrale Notre-Dame de Paris, le 6 juin 2017. 
Des policiers devant la cathédrale Notre-Dame de Paris, le 6 juin 2017.  (YOAN VALAT / EPA)