L'auteur de l'attaque devant Notre-Dame de Paris mis en examen et écroué

Le procureur de Paris, François Molins, a donné quelques détails sur le profil de l'assaillant un peu plus tôt dans la journée lors d'une conférence de presse.

Un policier surveille les environs de Notre-Dame-de-Paris après l\'attaque d\'un policier, le 6 juin 2017.
Un policier surveille les environs de Notre-Dame-de-Paris après l'attaque d'un policier, le 6 juin 2017. (SAMUEL BOIVIN / CITIZENSIDE / AFP)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

L'auteur de l'attaque d'un policier sur le parvis de Notre-Dame-de-Paris a été mis en examen et écroué, samedi 10 juin, annonce le parquet de Paris. L'assaillant, qui avait agressé au marteau un policier devant la cathédrale avant d'être blessé au thorax, avait été présenté dans l'après-midi à un juge antiterroriste.

Farid Ikken, 40 ans, a été mis en examen pour "tentative d'assassinats sur personne dépositaire de l'autorité publique" et "association de malfaiteurs terroriste criminelle". Conformément aux réquisitions du parquet, il a été placé en détention provisoire.

Un "néophyte" sensible à la propagande jihadiste

Lors d'une conférence de presse, samedi après-midi, le procureur de Paris, François Molins, a donné des détails sur le profil de l'assaillant, présenté comme"un néophyte" qui n'avait "jamais montré de signes de radicalisation". Toutefois, cet Algérien de 40 ans, "en situation régulière et professionnellement inséré", s'est montré sensible aux thèses du groupe Etat islamique. 

"De nombreux fichiers de propagande jihadiste" et des images d'attentats ont été retrouvés dans son ordinateur, a relevé François Molins. "Des images de combats et d'exactions commis en Syrie" ont aussi été retrouvées, ainsi que des photographies de Mohamed Merah.