Afrique du Sud : des drones anti-requins pour empêcher les attaques

Le grand format de ce samedi 18 mars vous emmène en Afrique du Sud, l'un des pays les plus touchés chaque année par des attaques de requins. Pour y remédier, des drones sont utilisés pour tenter de repérer leur présence aux abords des plages.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

False Bay, un décor de rêve à quelques kilomètres du Cap en Afrique du Sud. Une renommée internationale connue de tous les surfeurs pour ses vagues parfaites. Ce sont les plages les plus courues en été, mais aussi les plus dangereuses, car les requins rôdent dans les environs. Une menace permanente dans l'esprit de tous les surfeurs. "Si vous demandez aux gens pourquoi ils ne surfent pas ici, la réponse est immédiate : 'parce qu'il y a des requins'", explique Abou Bakr Davids, professeur de surf au Cap.

Shark spotters : des hommes dédiés à la surveillance des squales

Les eaux au large du Cap, c'est ici qu'il y a une des plus fortes concentrations de requins au monde. Et à l'image de La Réunion, c'est une des zones les plus touchées par les attaques de squales. Ici, tout le monde se souvient de ce 19 juillet 2015, quand Mick Fanning est attaqué en pleine compétition en direct à la télévision. Le champion de surf s'en sortira indemne, mais choqué. Voilà la dernière trouvaille des Sud-Africains : le drone contre le requin. Depuis quelques mois, ce sont les shark spotters qui sont aux manettes : des hommes dédiés à la surveillance des squales. L'idée est venue de cet homme, surfeur à ses heures et propriétaire d'une entreprise de drones. Alex Fourie a mis deux de ses appareils à disposition. Quand une alerte est donnée, l'appareil est envoyé sur zone et repère la forme de la menace. Les images sont réceptionnées en direct par les shark spotters qui scrutent la mer aux jumelles. L'expérience sud-africaine pourrait s'étendre aux autres plages prisées par les surfeurs.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'attaque du requin s\'est produite à Saint-André, sur la côte est de La Réunion, mardi 21 février 2017. 
L'attaque du requin s'est produite à Saint-André, sur la côte est de La Réunion, mardi 21 février 2017.  (GÉRALDINE BLANDIN / RÉUNION1ERE)