Pris en photo à son insu, Jean-Marie Le Pen attaque l'auteur d'un selfie en justice

Selon l'hebdomadaire "Public", le fondateur du FN reproche au danseur Brahim Zaibat d'avoir nui à son image et contribué à la défaite du parti aux régionales.

Jean-Marie Le Pen attaque le danseur Brahim Zaibat pour ce selfie pris dans un avion, selon l'hebdomaire "Public
Jean-Marie Le Pen attaque le danseur Brahim Zaibat pour ce selfie pris dans un avion, selon l'hebdomaire "Public (BRAHIM ZAIBAT)
avatar
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Jean-Marie Le Pen attaque en justice l'auteur d'un selfie, car ce dernier a diffusé une photographie où le fondateur du FN n'apparaît pas à son avantage. Selon l'hebdomadaire people Public, qui révèle l'information, l'eurodéputé reproche au danseur Brahim Zaibat "d'avoir nui à son image et d'avoir contribué pour beaucoup dans la défaite" du FN.

"Mettez-les KO demain en allant tous voter"

Sur cette image postée à la veille du second tour des régionales, le danseur Brahim Zaibat apparaît le sourire aux lèvres, assis derrière le fondateur du FN, visiblement endormi dans un avion. "Mettez-les KO demain en allant tous voter. Pour préserver notre France fraternelle !!!", écrit le jeune homme sur Twitter et Facebook, où le selfie a recueilli plus de 194 000 "likes".

Mettez les KO demain en allant tous voter. Pour préserver notre France fraternelle !!! #jadoreça

Posté par Brahim Zaibat sur samedi 12 décembre 2015


Jean-Marie Le Pen n'a guère apprécié la plaisanterie et réclame 50 000 euros à l'auteur du selfie, selon Public. Toujours selon l'hebdomadaire, Brahim Zaibat est convoqué devant le tribunal, le 22 janvier prochain. Le fondateur du FN lui demande également de diffuser un message sur les réseaux sociaux, afin d'exprimer des regrets.