La justice à hauteur des enfants. A Millau (Aveyron), des classes de CM2 ont reçu la visite, comme chaque mois, d'un commandant de police de la ville pour une description du système judiciaire. S'ensuivent des visites au tribunal le lendemain. Les enfants assistent alors à une audience du tribunal de police où sont jugées des contraventions, raconte La Dépêche.fr.

Le crime, le délit, l'amende, la peine, la prison, l'avocat, le juge, ces mots ne recouvrent pas toujours des réalités pour un enfant de 10 ans. Pour Capucine, "ça sert à dire ce qu'il faut faire et ce qu'il ne faut pas faire, dire ce qui est faux et ce qui est juste". Même si le cours de droit est simplifié, l'essentiel, pour le policier, est dans l'appréhension des bases : "Cela fait partie de l'éducation civique au quotidien permettant aux futurs citoyens d'avoir des bases plus étoffées." Si les enfants sont attentifs, leurs réactions à la sortie du tribunal se révèlent souvent déconcertantes.

Des enfants de CM2 au tribunal de police de Millau (Aveyron), en septembre 2013 (capture d'écran). 
Des enfants de CM2 au tribunal de police de Millau (Aveyron), en septembre 2013 (capture d'écran).  ( FRANCE 2 / FRANCETV INFO)