Police : 14 agents du SDLP menacent de porter plainte pour mise en danger d'autrui

Ces policiers auraient accumulé 1,3 million d'heures supplémentaires non payées, soit jusqu'à 7 000 heures par agent. Explications de France 3.

Voir la vidéo
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Depuis les attentats de Paris en janvier, les policiers du service de protection des personnalités sont surréquisitionnés. Aujourd'hui, ces hommes sont à bout de souffle. Ils sont dans l'ombre des hommes politiques, assurent la protection rapprochée jour et nuit des individus menacés, de François Hollande aux journalistes de "Charlie Hebdo" en passant par certaines autorités religieuses. 14 policiers du SDLP menacent de porter plainte pour mise en danger de la vie d'autrui.

1,3 million d'heures supplémentaires non payées

Aujourd'hui le service mobilise 1 350 hommes pour assurer la protection de 135 personnalités. Ces policiers auraient accumulé 1,3 million d'heures supplémentaires non payées, soit jusqu'à 7 000 heures par agent. Des cadences infernales depuis déjà plusieurs années, connues du ministère de l'Intérieur qui affirme avoir pris des mesures pour pallier ces carences. Une centaine de personnes devraient venir soulager les effectifs du service de protection, une bonne nouvelle pour les syndicats de police à quelques semaines de la conférence mondiale sur le climat qui doit rassembler de nombreuses personnalités à Paris.

Le JT
Les autres sujets du JT