Mort d'un Chinois à Paris : des affrontements avec la police

35 personnes ont été interpellées hier, lundi 27 mars, après une manifestation qui a dégénéré. La communauté chinoise a violemment protesté après la mort de Liu Shaoyo, abattu par un policier.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Des bouteilles de verre lancées sur les policiers et des feux allumés tout autour du commissariat du XIXe arrondissement de Paris. Jusque tard dans la soirée, les policiers ont fait face aux manifestants. Environ 150 personnes sont venues protester après la mort d'un ressortissant chinois.

Deux enquêtes ont été ouvertes

Dimanche soir, le 26 mars, peu après 20 heures, deux policiers ont été appelés par des voisins. La brigade anti-criminalité se présente au domicile de l'homme. Sur le palier, les policiers disent entendre des hurlements, mais la famille refuse de les laisser rentrer. Les policiers forcent alors la porte et se retrouvent nez à nez avec le père de famille qui tente d'agresser l'un des fonctionnaires avec une paire de ciseaux. L'autre policier tue le cinquantenaire. Une version des faits que les filles de la victime contestent. Deux enquêtes ont été ouvertes, dont l'une par la police des polices.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des manifestants devant le commissariat du 19e arrondissement de Paris, le 27 mars 2017.
Des manifestants devant le commissariat du 19e arrondissement de Paris, le 27 mars 2017. (CHEN YICHEN / XINHUA / AFP)