Essonne : des policiers caillassés en marge de l’installation d’une caméra de vidéosurveillance

Des policiers, qui surveillaient un mât destiné à accueillir une caméra de vidéosurveillance, se sont fait caillassés dans la soirée de lundi à Étampes (Essonne).

Un mât qui doit accueillir, à Étampes (Essonne), une caméra de vidéosurveillance est à l\'origine de l\'incident (Photo d\'illustration).
Un mât qui doit accueillir, à Étampes (Essonne), une caméra de vidéosurveillance est à l'origine de l'incident (Photo d'illustration). (ALEX BAILLAUD / MAXPPP)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Des policiers ont été visés, dans la soirée du lundi 26 décembre, par des tirs de projectiles alors qu’ils surveillaient un mât destiné à accueillir une caméra de vidéosurveillance à Etampes (Essonne), selon une information du Parisien confirmée mardi par franceinfo auprès de sources policières.

Pas de blessé ni d'interpellation

Lundi après-midi, dans le quartier Guettard, des personnes ont commencé à dégrader un poteau sur lequel une caméra était en train d’être installée par des ouvriers, à la demande de la municipalité. Les incidents se sont poursuivis dans la soirée. Le mât a été incendié et les policiers ont été caillassés par plusieurs individus lors de leur intervention. Ils ont alors riposté à l’aide de tirs de grenades lacrymogènes. Finalement, aucun blessé n'est à déplorer et il n'y pas eu d’interpellation.

L’incident rappelle l’agression de policiers à Viry-Châtillon (Essonne), le 8 octobre dernier. Les fonctionnaires de police avaient été la cible de cocktails Molotov alors qu’ils surveillaient une caméra régulièrement vandalisée. Deux policiers avaient été grièvement brûlés.