Enlèvement de Jacqueline Veyrac : nouvelle piste

On en sait plus sur l'affaire de l'enlèvement à Nice de Jacqueline Veyrac. Neuf personnes ont été placées en garde à vue et parmi elles un ancien employé de la femme d'affaires.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

L'enquête est ouverte au parquet de Nice (Alpes-Maritimes) pour enlèvement et séquestration en bande organisée. Pour les enquêteurs, le rapt de Jacqueline Veyrac serait le résultat d'une vengeance. Le commanditaire pourrait être un homme ruiné en 2009 alors qu'il était gérant du restaurant La Réserve, propriété de la femme d'affaires.

Neuf gardés à vue

Depuis sa libération mercredi 26 octobre, Jacqueline Veyrac se remet de ses deux jours entravés dans une camionnette et désire plus que tout connaître la vérité sur son enlèvement. "Une vengeance peut être plausible bien qu'elle n'est jamais fait de mal à personne" explique l'avocate de la femme d'affaires. Les enquêteurs ont rapidement remonté la piste des malfaiteurs en partant de la balise posée sur la voiture de Jacqueline Veyrac. "Les gardes à vue sont toujours en cours et les enquêteurs confrontent les différentes versions des protagonistes", explique le journaliste Olivier Théron.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le restaurant La Réserve à Nice (Alpes-Maritimes), propriété de Jacqueline Veyrac, le 25 octobre 2016.
Le restaurant La Réserve à Nice (Alpes-Maritimes), propriété de Jacqueline Veyrac, le 25 octobre 2016. (VALERY HACHE / AFP)