Colère des policiers : "Les mesures de l'exécutif pas assez concrètes"

Après quatre nuits de colère, le mouvement des policiers s'amplifie ce vendredi 21 octobre.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Lilya Melkonian est en direct de la préfecture de police de Paris et revient sur la gronde des policiers. "La lettre du ministre de l'Intérieur adressée aux policiers n'a pas eu l'effet escompté puisque toute la journée des rassemblements ont eu lieu a Lille, à Grenoble ou à Clermont-Ferrand. D'autres manifestations sont également prévues ce soir en région, à Bordeaux, à Toulouse ou à Marseille, et ce malgré les tentatives d'apaisement de l'exécutif", indique la journaliste.

Lettre de Bernard Cazeneuve

Le président de la République a fait savoir qu'il allait recevoir des associations de policiers en début de semaine prochaine. "Bernard Cazeneuve leur a écrit une lettre dans lequel il annonce des consultations dans les commissariats de France pour mettre en oeuvre un plan d'ici un mois pour allouer plus de moyens. Trop tard et pas assez concret répondent les policiers qui ont décidé de maintenir la pression sur le gouvernement", conclut-elle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des policiers encagoulés lors d\'une manifestation non autorisée, jeudi 20 octobre, à Paris.
Des policiers encagoulés lors d'une manifestation non autorisée, jeudi 20 octobre, à Paris. (BERTRAND GUAY/AFP)