Aulnay-sous-Bois : aux 3000, le poste de police ferme définitivement après l'affaire Théo

Alors que l'affaire Théo venait d'éclater, le poste de police du Galion à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) fermait après avoir été la cible d'actes de vandalisme. Il restera fermé définitivement. Une décision que regrette le maire de la ville.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Poste fermé écrit sur le rideau de fer de l'annexe du commissariat des 3000 à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) ce vendredi 3 mars au matin, l'annonce a été faite à l'aide d'une simple pancarte. Pour les habitants de la cité, c'est une déception. "On n’est pas protégé si il n'y a pas la police avec nous", se désole une femme. Début février, au lendemain de l'affaire Théo, cette annexe avait été la cible d'actes de vandalisme et avait déjà dû baisser le rideau. Cette fois, la fermeture sera définitive.

La BST continuera de patrouiller quotidiennement

"La décision en elle-même est mauvaise et surprenante. C'est un signal de désengagement de l'État dans les quartiers populaires", assure Bruno Beschizza, maire LR d'Aulnay-sous-Bois. Du côté des policiers, on explique que la fermeture était prévue de longue date et qu'elle n'a rien à voir avec l'affaire Théo. Inauguré en novembre 2015, le commissariat de Sevran est situé à cinq kilomètres de la Rose-des-Vents, mais les 18 policiers de la brigade spécialisée de terrain continueront de patrouiller quotidiennement dans la cité.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une voiture de police, en 2016. (photo d\'illustration)
Une voiture de police, en 2016. (photo d'illustration) (MAXPPP)