Policiers agressés à Viry-Châtillon : un adolescent écroué

Deux mois après l'attaque aux cocktails Molotov de policiers à Viry-Châtillon, deux adolescents ont été interpellés et l'un d'entre eux écroué. Le point avec France 3.

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Deux mois après le drame, le carrefour de Viry-Châtillon où quatre policiers avaient été attaqués et blessés, est toujours sous haute protection. Chaque jour, des dizaines de policiers s'y relaient. Hier soir, samedi 3 décembre, un adolescent de 17 ans a été mis en examen pour complicité de meurtre, puis écroué. C'est lui qui aurait fourni l'essence utilisée pour fabriquer les cocktails Molotov lancés sur les policiers. Un autre adolescent a également été interpellé, il a été placé sous le statut de témoin assisté.

La contestation se poursuit

Cette mise en examen n'est qu'un premier pas. Au total, une quinzaine de personnes sont soupçonnées d'avoir directement participé à cette attaque. Une attaque qui avait provoqué un mouvement de contestation inédit au sein de la police. Aujourd'hui encore à Paris, ils étaient une centaine dans la rue. Une mobilisation qui se poursuit également dans d'autres villes comme à Montpellier, Bordeaux, Caen ou Bastia. Et la principale revendication est toujours la même : plus de moyens humains et matériels. L'un des policiers blessés lors de l'attaque est toujours hospitalisé. Une nouvelle manifestation est prévue le 13 décembre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Photo prise le 8 octobre 2016 de la voiture de police incendiée à Viry-Châtillon (Essonne).
Photo prise le 8 octobre 2016 de la voiture de police incendiée à Viry-Châtillon (Essonne). (THOMAS SAMSON / AFP)