Paris : un policier en civil passé à tabac à la gare de Lyon

Son agresseur présumé a été placé en garde à vue avant d'être laissé libre sous contrôle judiciaire.

L'agression a eu lieu à proximité d'un escalator de la gare de Lyon, à Paris, lundi 15 février 2016.
L'agression a eu lieu à proximité d'un escalator de la gare de Lyon, à Paris, lundi 15 février 2016. (DANIEL AUDUC / PHOTONONSTOP / AFP)
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Un policier qui s'apprêtait à prendre son service a été passé à tabac par un jeune homme de 19 ans, lundi à la gare de Lyon (Paris), rapporte Le Parisien samedi 20 février. Souffrant d'une triple fracture de la mâchoire, il a écopé de 45 jours d'incapacité temporaire de travail.

Un "colosse de 110 kilos"

La victime a été agressée en fin d'après-midi alors qu'elle se rendait au travail. Âgé de 30 ans, le policier est intervenu pour calmer un homme énervé qui provoquait une bousculade sur un escalator de la gare. Une fois arrivé à la surface, la situation aurait dégénéré. L'agresseur, décrit comme un "colosse de 110 kilos" et âgé 19 ans, aurait assené plusieurs coups de pieds à la tête du policier, frappé son visage contre une grille, avant de prendre la fuite.

Interpellé le lendemain grâce au signalement de témoins et aux images de vidéosurveillance, l'auteur présumé de l'agression a reconnu les faits. Placé en garde à vue et poursuivi pour "violences sur personne dépositaire de l'ordre public", cet étudiant en apprentissage a été remis en liberté sous contrôle judiciaire. Une décision dénoncée par le syndicat Alliance, qui a indiqué attendre de la justice "que, le jour venu, [l'agresseur] soit jugé et condamné avec la plus grande sévérité".