Offensive de Daech dans l'est de la Syrie : 400 civils enlevés selon une ONG

Le groupe terroriste Etat islamique a lancé ces derniers jours une offensive sur plusieurs front contre les positions du régime syrien à Deir Ezzor dans l'est du pays. 135 personnes dont au moins 85 civils ont été tués selon un bilan de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme. Et 400 civils ont été enlevés.

(Deir Deir Ezzor, dans l'est de la Syrie © IDE)
avatar
Radio France

Mis à jour le
publié le

Au cours de cette "vaste attaque" sur plusieurs fronts dans la ville de Deir Ezzor et ses environs, Daech affirme avoir pris le contrôle de la banlieue Al-Baghaliyeh. Selon l'OSDH, cette offensive a coûté la vie à 135 personnes dont des dizaines de civils. Un "massacre sauvage et lâche" condamné par le régime syrien dans une déclaration transmise par l'agence officielle syrienne Sana. Le directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme, Rami Abdel Rahmane, affirme qu'au-delà du nombre très important de victimes, quelque 400 civils ont été enlevés à Al-Baghaliyeh, la banlieue proche de Deir Ezzor et dans d'autres secteurs alentours. Des personnes qui ont été emmenées vers des régions contrôlées par Daech.