Ce direct n'a pas encore débuté.

Une semaine après la tuerie de Chevaline (Haute-Savoie), le mystère reste entier. Le  procureur de la République d'Annecy, Eric Maillaud, tient une conférence de presse mercredi 12 septembre.

Mercredi dernier, un couple de Britanniques d'origine irakienne, la
grand-mère maternelle des deux fillettes qui ont réchappé du drame ainsi qu'un
cycliste français avaient été tués par balles sur une route forestière de la commune.

Eric Maillaud doit se rendre jeudi à Londres, accompagné du juge d'instruction Michel Mollin, afin de faire avancer l'enquête avant l'audition de la fillette de 7 ans, témoin du drame. 

 

 

   
 

 

data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==