Manif pour Gaza : la Kalachnikov était bien factice

L'image a frappé les esprits ce week-end. Une arme, qui ressemblait à s'y méprendre à une Kalachnikov, brandie au cœur de la manifestation pro-palestinienne à Paris. Mais ce n'était qu'une réplique factice.

(Un homme avec une kalachnikov qui semble réelle lors de la manifestation propalestinienne © RF-Nathanaël Charbonnier)
Radio France

Mis à jour le
publié le

 Il aura fallu 24 heures aux policiers, pour retrouver cette arme, qui selon un spécialiste des Kalachnikov, ressemblait comme deux gouttes d'eau, au célèbre fusil d'assaut russe. Cette arme avait été brandie à plusieurs reprises samedi dans la manifestation pro-palestinienne à Paris, alors que tout port d'arme est interdit dans un cortège. Elle avait été signalée par des témoins, mais les policiers disaient ne pas l'avoir vue, au moment de la manifestation. L'homme qui tenait cette arme s'appelle Mohamed. Dimanche soir,  nous l'avons joint, juste avant qu'il ne se présente de lui-même à la police. Mohamed assurait que son arme était un jouet, acheté uniquement pour mimer, dans le cortège, des exécutions d'enfants, un simulacre pour dénoncer la guerre à Gaza.

Manif pour Gaza : la Kalachnikov était bien factice, précisions Sophie Parmentier
--'--
--'--

A LIRE AUSSI ►►► L'homme à la kalachnikov affirme sur France Info que c'est "un jouet"

 

Selon une source proche de l'enquête, l'arme n'était pas un jouet, mais ce n'était qu'une réplique de Kalachnikov, achetée il y a quelques jours. Mohamed a été relâché dès hier soir et ne risquera probablement pas de poursuites, car il n'y avait ,semble-t-il, pas d'intention de nuire, avec son arme factice. 

Une enquête reste malgré tout ouverte. Les organisateurs de la manifestation vont notamment être entendus pour vérifier les liens qu'entretenait avec eux le porteur de la Kalachnikov factice et vérifier dans quelle mesure, les organisateurs ont participé ou pas à l'organisation de cette mise en scène.