Lycéen frappé par un policier : ses camarades laissent éclater leur colère

Ce vendredi, les camarades du lycéen frappé ont manifesté contre les violences policières. Ils ont aussi pris pour cible deux commissariats.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

Ils ont jeté tout ce qu'il leur passait sous la main, pierres, barres de fer, mobilier urbain. Ce vendredi matin quelques lycéens ont laissé exploser leur colère contre deux commissariats de l'Est parisien. Tags et vitres brisées, l'un des commissariats a dû fermer ses portes, tout comme un magasin lui aussi vandalisé. Des violences qui surviennent au lendemain de la diffusion d'une vidéo. On y voit un lycéen interpellé en marge des manifestations contre la loi El Khomri. L'un des policiers lui assène un coup de poing au visage.

Sentiment d'injustice

Le jeune homme violenté s'est exprimé. "On était en train de manifester et on a jeté des oeufs. Un policier s'en est pris un dans la tête. Ils ont commencé à nous courir après. On leur a jeté de la farine et on a continué à courir et je me suis arrêté. L'un des policiers m'a foncé dessus, m'a frappé à terre. J'étais déjà au sol, il aurait juste pu me mettre les menottes et m'envoyer au poste, mais il m'a frappé. J'ai un sentiment d'injustice parce qu'il m'a frappé pour rien", explique le lycéen. Il a décidé de porter plainte contre la police.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des lycéens attaquent un commissariat du 19e arrondissement de Paris, le 25 mars 2016, après la diffusion la veille d'une vidéo montrant un policier frappant un lycéen en marge de la mobilisation contre la loi Travail.
Des lycéens attaquent un commissariat du 19e arrondissement de Paris, le 25 mars 2016, après la diffusion la veille d'une vidéo montrant un policier frappant un lycéen en marge de la mobilisation contre la loi Travail. (MAXPPP)