Loiret : un déséquilibré abattu après avoir menacé des policiers avec un couteau

La police a d'emblée écarté "tout attentat terroriste".

Un véhicule de police à Lattes (Hérault), le 21 février 2017.
Un véhicule de police à Lattes (Hérault), le 21 février 2017. (MAXPPP)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Un homme a été abattu par la police après avoir menacé les fonctionnaires avec un couteau, samedi 19 août, à Châlette-sur-Loing, une commune au nord de Montargis (Loiret). La police a d'emblée écarté "tout attentat terroriste".

Après un signalement d'une voisine, les forces de l'ordre sont venues interpeller ce suspect, connu "pour des troubles psychiatriques" et "pour homicide volontaire", selon France Bleu Orléans. Les fonctionnaires ont retrouvé l'homme dans sa voiture. Ils l'ont sommé de descendre, mais celui-ci a refusé de coopérer. En marche arrière, il a alors percuté à plusieurs reprises le véhicule de police, garé de façon à lui couper la route.

Le parquet saisit la "police des polices"

D'après France Bleu et une source policière citée par l'AFP, l'homme a commencé alors à exhiber un couteau, menaçant de tuer les fonctionnaires et "de placer des bombes dans toute la ville." Les policiers ont donné des coups de matraque sur le pare-brise et les vitres de la voiture pour tenter de l'interpeller. Mais l'individu est parvenu à prendre la fuite au volant de son véhicule. Les policiers ont sorti leurs armes et ont fait feu à plusieurs reprises sur la voiture.

L'individu, qui a fini sa course quelques dizaines de mètres plus loin, est mort des suites de ses blessures. Le parquet a saisi l'Inspection générale de la police nationale (IGPN), la "police des polices".