Le rappeur Jul condamné à 5 000 euros d'amende et à une suspension de permis après avoir conduit sous l'emprise du cannabis

Le chanteur avait été interpellé par une patrouille alors qu'il roulait à plus de 160 km/h sur l'autoroute A50 à la fin octobre.

Le rappeur Jul sur la scène des Victoires de la musique, le 10 février 2017 à Paris.
Le rappeur Jul sur la scène des Victoires de la musique, le 10 février 2017 à Paris. (MAXPPP)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Jul devra attendre avant de reprendre le volant de "la voiture à Batman". Interpellé fin octobre alors qu'il roulait en excès de vitesse à la sortie d'une autoroute après avoir consommé du cannabis, le rappeur marseillais a été condamné mardi 7 novembre à une amende de 5 000 euros et à six mois de suspension de son permis de conduire, rapporte La Provence.

Le chanteur avait reconnu les faits et était jugé sous le régime de la comparution sous reconnaissance préalable de culpabilité, précise le quotidien régional. Il a également été condamné pour "mise en danger d'autrui".

Son passager, lui aussi placé en garde à vue, avait été interpellé en possession d'une arme de poing de calibre 9 mm et d'une petite quantité de résine de cannabis. Une enquête préliminaire avait été ouverte pour déterminer la provenance du pistolet, dont Jul a assuré aux enquêteurs ignorer l'existence, selon les informations de France Bleu Provence.

Lors de sa remise en liberté, le rappeur avait adressé ses excuses à ses fans dans un message publié sur son compte Facebook. Il avait assuré "apprendre de [ses] erreurs".