"Air Cocaïne" : le Français Christophe Naudin placé trois mois en détention provisoire

Christophe Naudin est détenu au Palais de justice de Saint-Domingue, la capitale de la République dominicaine.

Le Français Christophe Naudin est escorté dans les couloirs du palais de justice de Saint-Domingue (République dominicaine), le 8 mars 2016.
Le Français Christophe Naudin est escorté dans les couloirs du palais de justice de Saint-Domingue (République dominicaine), le 8 mars 2016. (ERIKA SANTELICES / AFP)

Mis à jour le , publié le

La justice de la République dominicaine a tranché. Christophe Naudin, extradé d'Egypte, va passer trois mois en détention provisoire, dans l'attente de son procès, selon des médias sur place. La décision a été annoncée, jeudi 10 mars, à l'issue d'une nouvelle comparution du Français devant un juge, pour son implication dans l'évasion des deux pilotes français de l'affaire dite "Air Cocaïne".

Le procureur général de la République dominicaine avait requis un an de détention provisoire. Il avait estimé qu'il existait un "risque sérieux" de fuite de Christophe Naudin. Depuis son extradition d'Egypte, dans la nuit du jeudi 3 au vendredi 4 mars, Christophe Naudin est détenu au Palais de justice de Saint-Domingue, la capitale.

La République dominicaine avait émis un mandat d'arrêt fin novembre 2015 contre ce criminologue et spécialiste de la sûreté aérienne, pour sa participation à l'évasion des pilotes français Pascal Fauret et Bruno Odos. Ils ont fui vers la France le 28 octobre 2015. Leur condamnation à 20 ans de prison pour trafic de drogue a été confirmée en appel le 11 février par la justice dominicaine. Ils ont toujours clamé leur innocence.